La dernière prophétie de Koné Malachie est-elle entrain de se réaliser?

A monsieur Sarkozy

“Toi, j’effacerai ton nom de dessous les cieux et je te transformerai en un souvenir très amer, pour chaque citoyen de ta nation. Je déverserai sur toi une odeur de pourriture et je te rendrai semblable au néant, dès maintenant et à jamais.”

Telles furent les prédictions du pasteur sur le devenir de Sarkozy. Nous vous reproposons les différentes prophéties sur la fin de la crise en Côte d’Ivoire
——————————

A monsieur Blaise Compaoré

“Je te ferai connaitre une autre dimension de désert, et j’enfouirai ton nez dans du sable mouvant. Je te précipiterai dans un lieu secret, et là, je te soumettrai à une corvée, tellement rude, que tu ne pourras même plus faire la différence entre la nuit et le jour.”

———————————————————

LE TOUT DERNIER KONE MALACHIE SUR LA FIN DE LA CRISE IVOIRIENNE

Je n’y mets personnellement pas le coeur mais pour satisfaire la curiosité et le besoin d’information de mes milliers de lecteurs, je poste ici “le dernier Malachie Koné” pour permettre à chacun d’apprécier et d’en juger. Bien à tous! Fernand Dindé.

Nouvelle lettre ouverte du Pasteur Koné Malachie aux Ivoiriens.

Nous avons reçu à notre rédaction une nouvelle prophétie du sieur Koné Malachie que nous avons décidé de partager avec vous. Veuillez noter que Cameroonvoice ne partage pas forcément les éléments de la réflexion ci-dessous mais accepte par choix éditorial de les mettre à votre disposition afin que chacun puisse y apporter son jugement. Maintenant, lisez cette prophétie et jugez-en par vous-mêmes…. Bonne lecture. Sévérin Toche.

La date précise de la guerre des 6 jours et de celle de l’intervention divine spectaculaire, mettant ainsi fin totalement à notre crise. Que toutes les bonnes volontés usent de leurs relations ou de leur influence, pour que ce message passe dans tous les journaux de la place.

Très chers frères et sœurs, ivoiriens et ivoiriennes

Fasse Dieu, Celui que je sers de tout mon cœur, que vous soyez soutenus dans toutes ces épreuves difficiles, auxquelles nous sommes tous confrontés, depuis un certain temps.

Je vous avais promis que j’entrerais en présence du Seigneur, pour en ressortir très certainement avec des nouvelles fraîches du Ciel, concernant la fin exacte de cette crise, qui n’aura que trop duré. Eh bien, gloire soit rendue à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur, qui m’a fait la pure grâce de pénétrer dans “le secret des dieux.” Ecoutez donc à présent, les paroles du Seigneur :

“Moi le Seigneur, J’éprouverai très durement cette nation, et de fond en comble, j’y remuerai tous les hommes en treillis, sens dessus-dessous. Je ferai passer sur ce pays, un grand vent de destruction et j’y anéantirai tous ses exterminateurs. Moi l’Eternel, j’ai fait passer en revue mon armée qui doit combattre et qui est déjà positionnée sur le terrain; elle sera d’un œil sans pitié.”

J’entendis alors une autre voix, comme du milieu de la forêt, et qui disait : “Cachez ici, tous les vrais serviteurs de l’Eternel et tous ses enfants qui se reconnaissent vraiment de lui, jusqu’à ce que la colère divine soit totalement épuisée sur ces fils de la rébellion”. Puis j’entendis encore une autre voix, mais cette fois, comme du milieu d’un océan, et qui proclamait une sorte de verdict individuel.

A monsieur Alassane Dramane Ouattara

“Je mettrai ma boucle à ta mâchoire et mon mors sur ton canal buccal. Je t’entraînerai sur des chemins inconnus et je te ferai passer à l’oubliette, jusqu’à ce que tu disparaisses dans le mystère.”

A monsieur Abdoulaye Wade

“Je te conduirai sur des voies ridicules et je te livrerai à un sarcasme public. Je t’abandonnerai sur un espace plein de ténèbres, où tu ne pourras plus jamais distinguer ta droite de ta gauche.”

A monsieur Blaise Compaoré

“Je te ferai connaitre une autre dimension de désert, et j’enfouirai ton nez dans du sable mouvant. Je te précipiterai dans un lieu secret, et là, je te soumettrai à une corvée, tellement rude, que tu ne pourras même plus faire la différence entre la nuit et le jour.”

A monsieur Sarkozy

“Toi, j’effacerai ton nom de dessous les cieux et je te transformerai en un souvenir très amer, pour chaque citoyen de ta nation. Je déverserai sur toi une odeur de pourriture et je te rendrai semblable au néant, dès maintenant et à jamais.”

A tous les rebelles convertis en FRCI

“J’avais dit qu’avec un peu de patience, le rebelle abandonnerait peut-être sa mauvaise vie et se convertirait à moi de tout son cœur. Je pardonnerais alors ses péchés et je ne me souviendrais plus jamais de l’ensemble de ses iniquités. Mais le rebelle n’est point revenu à moi et l’homme d’iniquité n’a point abandonné ses mauvaises habitudes. Il n’a point recherché mes faveurs et ne s’est même pas soucié de se réconcilier avec son Créateur. Maintenant, j’en appellerai à toute ma fureur, et je ferai allusion à toute ma sainte colère. J’épuiserai sur ces méchants, toute l’ardeur de ma vengeance et toute l’énergie de mon courroux. Nul d’entre eux n’échappera, pas même un seul.”

A la Côte d’Ivoire toute entière

“Ton bonheur est près de naître, mais il te faudra encore assez de force pour l’accouchement. Tu seras encore éprouvée comme par les douleurs de l’enfantement, mais après ces choses, je te glorifierai pour toujours et à jamais.”

A monsieur “point, point, point”

Une voix crie dans le désert: “Le temps de ta servitude est fini et la période de ta corvée, totalement achevée. Maintenant, lève les yeux autour et regarde, comment je traiterai rudement tous tes adversaires.”

Très chers frères et sœurs, ivoiriens et ivoiriennes,

Je vous donne à présent, la période précise des 6 jours de guerre et la date exacte de l’intervention divine spectaculaire, depuis longtemps annoncée. Sachez donc, que tout cela débutera pendant les vacances, dans la première semaine du mois d’Août, entre le premier jour et le deuxième (Lundi 1er ou Mardi 2), et s’achèvera à la fin de la même semaine (Samedi 6 ou Dimanche 7).

Que donc tous ceux qui adorent le Seul Vrai Dieu se mettent maintenant en prière pour une protection spéciale et divine, car la catastrophe sera rude, difficile et très pénible pendant les six jours, pour tous ceux qui ne sont pas en Christ Jésus.

Comme je l’avais d’ailleurs déjà annoncé dans une lettre précédente, adressée à monsieur Sarkozy le président français, nous vivrons 6 jours de véritable enfer, mais le 7ème jour à minuit, l’Eternel Dieu inversera la tendance, sans l’effort d’aucune main humaine. Et puisque tous ces ennemis de la Côte d’Ivoire tiennent tant à savoir réellement qui est vraiment cet Eternel des armées, et de quoi peut-il être réellement capable, alors, ils le verront. Ils le verront:

    • LUI, le RESSUSCITÉ GLORIEUX aux siècles des siècles,
    • LUI, L’INCONTESTABLE JÉSUS depuis l’aube des temps,
    • LUI, le DIEU DES CHRÉTIENS de génération en génération.

OUI, ils le verront, ils le verront dans toute sa réalité, et ils ne se remettront plus jamais de la frayeur que leur causera la personne du PLUS PUISSANT DES SIÈCLES.

Informez les différents responsables des communes d’Abobo, deYopougon, de Koumassi, et surtout de celle du Plateau, de beaucoup prier, afin que quelque chose au moins reste de leurs communes respectives, après ces différents mouvements.

Que les habitants de Daloa, de Gagnoa, de Lakota, de Divo, deTiassalé, de Dabou et ceux de Bassam, implorent l’Eternel pour sa grâce et pour ses compassions envers eux.

Nota bene

J’ai appris à Grand-Lahou par mes voisins, alors que je revenais de San-Pedro, d’une mission classée top-secret, qu’un journal de la place, aurait titré à sa Une, une soi-disant repentance de ma part, avec des paroles de regrets, attribuées à ma personne.

Frères, ne vous laissez pas berner. Personne n’est jamais venu me voir à Grand-Lahou, encore moins, jusqu’au lieu où je me trouve. Et sachez-le très bien, je ne me repentirai jamais de la vérité. Même s’il faille que je périsse pour la cause du Seigneur, alors, je périrai.

Votre jeune frère, le Pasteur Malachie, l’esclave de Jésus et le défenseur des droits divins.

 

Les Prophéties de Koné Malachie

Depuis la distribution de ce message en mars 2005, nous n’avons cessé de recevoir de appels téléphoniques au nombre de 142 appels nous demandant plus de clartés sur cette révélation. Aussi par toutes les phrases soulignées dans ce texte, nous avons porté le 7 avril 2006 quelques notes d’ouverture d’esprit sans cependant modifier le fond initial du texte, ni l’esprit de révélation. Voici le message :

Depuis le mois de Janvier 2005, Dieu ne cesse de me révéler que cette crise ivoirienne se soldera par une très grande guerre. Cette guerre sera à la fois civile et militaire, et à la fois politique et religieuse.

Voici les 7 étapes de l’apocalypse de cette salle guerre :

 

1- L’abandon stratégique

Tout commencera d’abord par un abandon stratégique de la Côte d’ivoire par la communauté internationale. Ce abandon se signalera par le silence coupable des tenants de pouvoir au sein de la communauté internationale devant les barbaries de notre puissance coloniale et devant les actes atroces de notre rébellion armée c’est-à-dire que la France et les rebelles poserons des actes allant contre la loi universelle des droits de l’homme et que malgré les preuves pouvant inculper leur condamnation devant le tribunal Pénal international, les grands décideurs internationaux garderons le silence. Ensuite après avoir secrètement préparé le chao de la Côte d’ivoire, cette communauté internationale fera croire aux ivoiriens que la meilleur solution à leur crise serait de prendre eux même leur propre destin en main.

La France et ses alliés qui travaillent pour la mort de la Côte d’Ivoire, ayant déjà préparé leur plan de déstabilisation ne poserons pas de refus à ce que les ivoiriens décident de régler eux même leur propre conflit de façon ivoiro-ivoirienne. Ils essayeront de faire croire de plus en plus de s’éloigner du dossier ivoirien mais en réalité ce sera un abandon stratégique ; et tout mouvement international ayant attrait à autoriser la Côte d’ivoire de procéder à ses propres résolutions de sortie de crise constituera un abandon stratégique. 

2- Les mouvements de panique et les bruits de guerre

Le gouvernement Français en complicité avec plusieurs autre pays de l’union européenne parleront d’évacuation de leurs ressortissants sous le prétexte de l’insécurité qui serait en train de grandir. Plusieurs autres pays emboiteront le pas aux autres pays de l’UE en motivant leurs ressortissants à rester vigilant. Ces différents mouvement susciteront la psychose donc le sentiment d’insécurité chez les ivoiriens et chez plusieurs autres ressortissants d’autres pays vivant en Côte d’ivoire. A cette allure, l’armée rebelle de son côté lancera des menaces à l’encontre des politiciens ivoiriens et des jeunes patriotes qui sont les braves défenseurs de la république. Quand la France se rendra compte que toutes les familles étrangères importantes sont sous hautes protections et que ses ressortissants sont mis hors d’état d’être nuis alors commencera l’étape N°3. 

3- Le complot international

Notre puissance coloniale baratinera l’ONU à prendre des résolutions susceptibles de donner le pouvoir à la licorne de protéger les autres ressortissants étrangers et autres français n’ayant pas voulu sorti du pays pour une raison ou pour une autre. L’ONU cèdera à leur proposition et cet ordre de mission permettra à l’armée française de déployer ses chars et son armement de destruction au moment opportun. Après donc avoir élaboré un plan sinistre d’attaque, la France donnera le feu vert à la rébellion armée d’attaquer à la fois tous les fronts du pays par une très grande puissance et une très grande stratégie militaire. Notre armée cherchera alors à riposter, mais elle sera très vite envahie par l’ennemi parce que certains militaires qu’on découvrira comme lâches seront effectivement des agents doubles de la France aux rangs de nos bataillons.

En ce moment précis, pour défendre leur République et aussi leur localité respectives, des jeunes gens à l’esprit patriotique voudront former des boucliers humains et ce sera alors la guerre civile. C’est aussi là que la Côte d’ivoire mon cher pays pleurera ses nombreux morts. Ce sera pareil à Rachel qui pleura ses enfants au temps du méchant roi Hérode. Pendant le déroulement de ces mouvements, des religieux très politiquement partisans et très hypocritement patriotes afficheront leur véritable position en faisant des déclarations anti-Gbagbo ce qui révoltera d’autres congrégations spirituelles et c’est là que la guerre prendra sa coloration religieuse. C’est-à-dire qu’il y aura finalement la guerre, mais cette fois la particularité des attaques sera très compliquée pour notre jeune armée car la France par une très puissante stratégie militaire aidera la rébellion à attaquer plusieurs front à la fois. Cela va submerger inévitablement l’armée qui ne saura plus que faire. En plus ce qui va compliquer le tour pour nos soldats, c’est la lâcheté de plusieurs parmi eux dont la conscience sera acheter par l’armée Française pour trahir et combattre leur propre frère d’arme.

Lire aussi: “Voici la prophétie de Malachie Koné sur la Côte d’Ivoire: «Les illuminaties sont à la base des crises en Côte d’Ivoire»

En vérité en vérité je vous le dis, ce sera très dur pour la Côte d’ivoire en ce moment-là, c’est pourquoi justement de jeunes gens voudrons venir au secours de notre armée en formant des blocs de résistance ; mais comme ils ne seront pas armée alors ce sera comme un suicide collectif et volontaire. C’est vrai qu’ils mourront en martyres, mais la Côte d’ivoire les pleurera en centaine de millier. Et c’est aussi là le vrai sens de ce message que j’adresse à tous et à chacun. Il faut accepter Jésus pour être sûr de rester en vie au cours de ces évènements ou à la rigueur mourir en martyre national mais aussi et surtout en chrétien convaincu et pratiquant car que servirait-il à une homme de mourir cruellement pour sa nation s’il doit encore périr au jugement de Dieu pour ses péchés. Que tous les militaires comprennent cette parole et se donnent les chances d’échapper au jugement de Dieu si jamais dans leur combat contre l’ennemi mort s’en suivait. 

4- « La victoire » des rebelles et de la France

Les forces rebelles, l’armée française et les autres ennemis de la Côte d’Ivoire pressentiront leur victoire. Ils se réjouiront d’être en train d’infliger à notre président une correction de luxe. Ils sèmeront la panique sur tout le territoire national et feront habiter la frayeur sur les 322 milles Km² de notre pays. Partout il y aura des morts en grand nombre et une violence immaîtrisable. Sans vous effrayer ce serait pire que la guerre du Ruanda et du Libéria seulement à une différence près, c’est que la guerre civile en Côte d’Ivoire sera de très courte durée, elle sera une guerre éclaire comme la guerre de YonKe pour la guerre de 6 jours d’Israël. Lors de cette étape, la violence sera à son comble et les rebelles ainsi que l’armée française auront très largement le dessus et feront une avancée très considérable dans leur rage de déstabilisation.

Ils commenceront même à faire des déclarations sur plusieurs chaînes étrangères en proclamant leur victoire et en disant que très prochainement se sera fini avec le régime Gbagbo. Ce sera ainsi une période très trouble et d’une très grande confusion car la guerre revêtira plusieurs natures et plusieurs visages : on ne saura plus qui lutte contre qui et qui lutte pour qui. Les radios et Télévisions des pays voisins montrerons le chao de la Côte d’ivoire et leur citoyens n’espéreront même plus voir leur compatriotes vivant en aventurier dans le pays de Gbagbo ; ce sera un désespoir à tout niveau. 

5- La délivrance de la Côte d’ivoire

Après ces choses, toutes nos chances de survivre deviendront très minces et nous perdrons tout espoir en un avenir meilleur. Les ennemis de notre pays bafoueront nos symboles nationaux et chercheront à s’attaquer à leur dernière cible : le Président de la République ; c’est là seulement et en ce moment précis, juste en cette période exacte que Dieu interviendra de façon spectaculaire. Dieu lui-même délivrera la Côte d’Ivoire sans l’effort d’aucune main et d’une manière tellement extraordinaire qu’aucun mortel ne put s’imaginer. Par cette intervention divine tous les rebelles seront vaincus pour ne pas dit tuer, les racines de la franc-maçonnerie seront détruite pour toujours de dessus là Côte d’Ivoire et la grande France, puissance coloniale sera humilié à jamais.

La France perdra la Côte d’Ivoire et petit à petit cette puissance coloniale perdra son monopole sur tous les pays africains et elle perdra aussi son influence économique à l’échelle mondiale. La France ne sera là que de nom. Cette étape déterminera la délivrance instantanée et inimaginable de la Côte d’ivoire par un acte de Dieu sui surpassera l’entendement de tout humain qui l’écoutera. Tous les rebelles seront dans une très grande confusion et dans une très grande défaite que la guerre finira sur le champ. Certains chefs de parti politique dans la grande confusion de leur défaite face au Président Gbagbo quitteront à jamais la scène politique de notre pays et ne s’en remettront jamais de la souffrance psychologique et des peines perdues lors de cette période de notre pays. 

6- Le choix du président Gbagbo

Le président Gbagbo aura un deuxième mandat imposé par Dieu et peut être même un troisième. Pour votre information, le président Gbagbo est un président divinement élu. Sachez que ce ne sont pas les humains qui ont placé cet homme à la tête de la Côte d’ivoire, mais c’est plutôt le Gouverneur des provinces céleste : le Seigneur des Seigneurs, le Roi des Rois. C’est pourquoi quiconque se liguera contre lui se sera engagé dans une aventure à haut risque et aura des comptes à rendre à Dieu lui-même. Vous le constaterez dans les évènements futurs de ce pays. C’est lui qui dans l’étape 6 travaillera à sortir la Côte d’Ivoire de cette précarité économique et politico-militaire, mais par lui et grâce à Dieu la Côte d’Ivoire deviendra une puissance économique, militaire et surtout une puissance chrétienne à l’échelle mondiale.

Elle sera alors surnommée la seconde Jérusalem ou encore le pays bénit de Dieu et le monde entier y affluera pour voir quel est ce pays dont l’éternel est le Dieu est quel est ce président que même la république française et toute son armée n’ont jamais pu vaincre. L’ivoirien sera alors très respecté et il adviendra même que pour entrer en Côte d’Ivoire il faudra absolument un visa même les pays qui nous entourent. C’est donc après que le Président Gbagbo aura fini dans la 6ème étape d’exécuter tous les ordres de son Dieu que ce Dieu lui-même désignera son successeur. 

7- Attaque de deux autres pays africains

Après la restauration de la Côte d’ivoire deux autres pays seront attaqués à leur tour et presque de la même manière c’est-à-dire par une rébellion armée. C’est donc la Côte d’ivoire restaurée et délivrée de sa crise qui servira de refuge aux rescapés et exilés de ces pays.

Voici les décrets, tels que signés et arrêtés depuis le ciel. 

DECRET 1 :Jugement des rebelles et des autres forces ennemis à la Cote d’ivoire

a) La mort imminente et immédiate de tous les soldats de la rébellion sans aucune exception.

Dieu ordonnera la mort immédiate et sans aucune exception, de tous les éléments de la rébellion armée ou désarmée, des plus petits aux plus grands et des plus grands aux plus influents. Nul d’entre eux n’échappera, pas même un seul. Ils seront tous tués, puis ensuite jugés et condamnés par le tribunal de Dieu, pour avoir porté atteinte et de façon impitoyable, à la sérénité d’un peuple élu de Dieu. Ils payeront un très lourd tribut, pour chaque main coupée à une victime et pour chaque atrocité causée à un innocent. Ils regretteront pour toujours et à jamais, le jour qui les a vus naître et la pensée qui les a induits en erreur. Car ils seront complètement oubliés des cœurs, comme des vases brisés et tous leurs descendants, ainsi que la totalité de leurs biens mal acquis, resteront pour tous les humains, comme un objet d’horreur.

b) La mort immédiate de 2/3 de soldats français présents sur le sol ivoirien lors de la guerre.

c) La mort immédiate de 1/3 des soldats de l’ONU CI présents en cote d’ivoire.

d) Destruction immédiate de tous les armements de guerre utilisés contre la Cote d’ivoire, par les 3 forces militaires confondues. ONUCI, LICORNE, REBELLION. 

DECRET 2 : Jugement des partis politiques alliés

Dieu prononcera au cours de cette guerre, un Jugement très radical et très sévère, contre tous les premiers responsables de partis politiques, ayant soutenu la France aux cotés de la rébellion, pour faire souffrir inutilement les ivoiriens.

NOTEZ BIEN : Ce jugement divin, ira de la dépression mentale pour les uns, a une mort très cauchemardesque pour d’autres, passant par la paralysie a vie, jusqu’à une extrême pauvreté pour certains autres. 

DECRET 3 :Jugement divin, contre deux principaux chefs d’Etat africains

Dieu prononcera un grand Jugement contre tous les présidents de républiques voisines, ayant contribué à installer la chienlit en Cote d’ivoire et accepté d’avoir concouru à perdurer les souffrances des ivoiriens.

NOTEZ BIEN : Ce jugement divin contre ces présidents de républiques voisines, se signalera par la formation de plusieurs groupes de rebellions armées contre tous ces chefs d’Etat, dans leur propre pays et a l’extérieur. De sorte qu’ils seront contrains a un exile forcé ou a une mort certaine, brutale et très affreuse.

Dieu, le juste Juge, leur ferra connaître le poids de la douleur que peut ressentir un président en exercice, confronté a des rebelles armés, sans cause et sans raison valable et aidés à la tâche, par la même communauté dite internationale.

Dieu ferra que ces présidents-là, ne reparaissent plus jamais sur la scène politique de leur pays, jusqu’à la fin des temps. Ils seront tentés même de faire appel à la Cote d’ivoire pour leur porter secours et assistance, mais Dieu lui-même, ferra que leur appel au secours ne porte aucun échos favorable dans le cœur des ivoiriens, jusqu’à ce qu’ils aient d’abord, suffisamment sucé tout le venin de la colère du Seigneur, contre tous leurs agissements mesquins, dans les affaires de souveraineté personnelle d’un Etat proche et historiquement ami à eux.

Ces deux pays-là, frère, sont le Burkina en premier et le Sénégal ensuite. 

DECRET 4 : Jugement de trois leaders de presse ivoiriens.

Dieu ordonnera la mort par un suicide volontaire, de trois leaders de presse en Cote d’ivoire, pour avoir négativement participé de façon médiatique, à déstabiliser le pouvoir en place et méprisé ainsi les institutions de notre pays.
NOTEZ BIEN L’un de ces trois leaders de presse mentionnés, se suicidera par pendaison, le 2eme leader par noyade et le troisième, par une forme très bizarre de suicide volontaire. L’une de ces trois personnes, manifestera pourtant la volonté de demander sincèrement pardon aux ivoiriens, mais entre le doute et l’action, il devra choisir, car sa survie en dépendra.
 

DECRET 5 : Sanction céleste contre le président français

a) Dieu provoquera la colère de la population française contre lui et incitera les collectivités sociales et syndicales à réclamer sa démission immédiate et sans délais.

b) il passera 7 jours dans un coma profond et je ne suis malheureusement pas, autorisé à vous relater la suite de sa vie, du retour des 7 jours de ce coma profond.

c) Dieu ferra échapper au contrôle de la France, plusieurs pays africains et proclamera officiellement le temps de l’Afrique et la fin de la Françe-afrique c’est-à-dire, la fin de l’esclavagisme colonial. Car chaque chose à une fin.

NOTEZ BIEN : La France perdra son contrôle sur plusieurs pays africains et elle perdra aussi, son monopole de 3eme puissance mondiale. Elle ne sera plus jamais, rien. 

DECRET 6 : Rapatriement du restant des soldats ennemis

Dieu ordonnera le rapatriement immédiat, obligatoire et brutal, de tous les soldats de l’ONU CI et de tous les militaires de la LICORNE, ayant échappés à la guerre, grâce a une faveur à eux, faite par le ciel. Tous ces soldats et tous les autres membres de leur famille, quitteront pour toujours la Cote d’ivoire, avec pour seul souvenir, que vraiment, RIEN NE PEUT, CONTRE LA VOLONTE DE DIEU. 

DECRET 7 : Reconstruction entière de la Cote d’ivoire

L’Eternel Dieu ordonnera à plusieurs bayeurs de fonds et à bons nombres de personnalités financières, de rebâtir entièrement la Côte d’ivoire, dans un très bref délai. La Côte-d’Ivoire sera alors, un peuple de gloire et un pays de lumière, pour toujours et à jamais. En ce moment-là, un Français qui entrera en Cote d’ivoire, n’y viendra plus dans la pensée d’aider les ivoiriens à sortir d’une certaine misère, mais il y viendra plutôt, pour qu’un jeune ivoirien, puisse l’aider financièrement à s’en sortir. Et ce sera ainsi, pour toujours et à jamais.

Ainsi, frère, voici comment s’achèvera la triste histoire d’une sale guerre, livrée à la cote d’ivoire qui désire pourtant M. Laurent Gbagbo, comme son président.

About admin

CLOSE
CLOSE