La ferveur de la mobilisation monte d’un cran chez les pro-Gbagbo

La ferveur de la mobilisation monte d’un cran chez les pro-Gbagbo

Les journaux d’opposition continuent de se faire l’écho de la mobilisation à l’approche du procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Du côté du pouvoir, la priorité est au mandat d’arrêt burkinabé émis contre Guillaume Soro. Tour d’horizon.

« Annulez la procédure contre Gbagbo », peut-on lire à la Une de soirinfo ce jeudi 21 janvier 2016. La requête adressée à la procureure Fatou Bensouda est le fait d’ex-chefs d’Etat africains, confirment Notre Voie et Nouvelle Nation.

Réunis au sein d’Africa Forum, ces anciens présidents conduits par le mozambicain Joachim Chissano estiment que Gbagbo est « utile pour la réconciliation », d’où leur demande.

La médiatisation de ce courrier en date du 9 septembre 2015 intervient alors que l’opinion africaine pro-Gbagbo donne de plus en plus de la voix à quelques jours de l’ouverture de son procès. Laurent Gbagbo étant « devenu (…) l’étoile de la résistance africaine, l’étendard de ralliement des défenseurs des institutions africaines … », note Le Quotidien d’Abidjan en référence au site français Mediapart.

Pour Anaky Kobenan de l’opposition ivoirienne, « la détention de Gbagbo est une insulte à la Côte d’Ivoire et à l’Afrique », rapporte Le Temps, quand LG infos s’en prend à l’occident, avec le dernier acte de la tribune du Pr. Dédi Séri sur le discrédit que cause le procès de Gbagbo à l’Occident.

Mobilisation tous azimutsjusticehub La ferveur de la mobilisation monte d’un cran chez les pro Gbagbo

« Le monde verra les Africains dire non à l’injustice », promet Haroun Traoré au journal Le Temps. Ce ressortissant burkinabé est le porte-parole du comité d’organisation du voyage à La Haye, le 28 janvier prochain, des partisans de Laurent Gbagbo et Blé Goudé dans le cadre du procès. « Nous attendons une déferlante humaine », confie-t-il.

La mobilisation est aussi perceptible, à en croire LG infos, chez les intellectuels occidentaux. Denis Pryen des éditions L’Harmattan, Bernard Houdin, l’Ambassadeur Paolo Sanella, le politologue Michel Galy, Jean-Luc Melenchon, Guy Labertit, la documentariste italienne Nicoletta Fagiolo, François Mattei devraient, selon le journal, effectuer le déplacement de La Haye.

À Abidjan, « le parti de Laurent Gbagbo » a, lui aussi, mis « en route pour La Haye » une délégation de 18 membres dont l’un des membres, l’ex-députée Marie-Odette Lorougnon, a été empêchée par les services de police d’embarquer mardi, informe la presse d’opposition.

Source: Ivoire Justice

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*