La France perd contre Tshisékédi devant le Conseil de Sécurité de l’ONU

La France perd contre Tshisékédi devant le Conseil de Sécurité de l’ONU

C’est une cinglante gifle que vient de recevoir la diplomatie française devant les membres du Conseil de sécurité de l’ONU. Alors que le ministre français  des Affaires Étrangères Jean Yves Le Drian s’était précipité devant les médias hexagonaux pour critiquer les résultats de la CENI et avait saisi le Conseil de sécurité de l’ONU pour annuler l’élection, les ” sages ” viennent  plutôt de saluer le déroulement des élections en République démocratique du Congo.

Alors que la Cour constitutionnelle a été saisie par l’opposant Martin Fayulu, qui exige un nouveau décompte des voix comme le souhaite également la France , les ” sages ” du Conseil de sécurité de l’ONU, dans un communiqué,appellent les parties prenantes à respecter l’issue du scrutin tout en rappelant que les litiges doivent faire l’objet d’une saisine des ” sages “.

Le Conseil de sécurité de l’ONU  rappelle que tous les litiges doivent s’exprimer dans le cadre légal de la Cour constitutionnelle, et se réjouit du rôle joué par les missions d’observation de la SADC et de l’Union africaine qui sont favorables à l’accession de Félix Tshisekedi au pouvoir.

Par ailleurs , le Conseil de sécurité reconnaît les challenges techniques, sécuritaires et logistiques qui ont entouré la tenue de ces élections, et souligne la nécessité pour toutes les parties de réaffirmer l’intégrité du processus électoral, de respecter les résultats du scrutin, de défendre la démocratie et de préserver la paix en RDC.

La Chine et l’Afrique du Sud, membres du Conseil de sécurité, sont satisfaits  et ont validé  une déclaration qui salue le bon déroulé du scrutin sur le fond et prend note des résultats annoncés la semaine passée. En d’autres termes, après le Zimbabwe, le Canada, la Chine, la plus grande puissance du continent  asiatique et colosse mondial, l’Afrique du Sud, grande puissance économique et militaire d’Afrique, reconnaissent Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle et nouveau chef d’État élu de la RDC.

La France va-t-elle émettre une objection pour le recomptage des voix en RDC alors qu’elle avait rejeté cette hypothèse en Côte d’Ivoire? C’est Laurent Gbagbo qui doit bien rigoler maintenant.

Source: afriquemedia.tv

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.