La Jamaïque s’apprête à dépénaliser la marijuana

La Jamaïque s’apprête à dépénaliser la marijuana

Le pays de Bob Marley souhaite dépénaliser la possession d’une quantité limitée de marijuana, ainsi que la culture et la consommation de l’herbe à des fins religieuses et médicinales.

Le gouvernement jamaïcain a décidé ce jeudi 22 janvier de transmettre au Sénat jamaïcain un projet de loi dépénalisant la possession en quantité limitée (2 onces, soit environ 56 grammes) de marijuana, ainsi que la culture de 5 plants de cannabis par personne, rapporte The Independent. La possession et la culture de marijuana, interdite depuis 1913, deviendront des délits mineurs, passibles d’une amende. 

La proposition de loi, présentée demain, 23 janvier, au Sénat, inclut également la création d’une licence permettant la culture, la vente et la distribution du “ganja” à des fins religieuses, médicinales et thérapeutiques. Un organe appelé Cannabis Licensing Authority serait chargé de réguler cette industrie. Le Sénat devrait débattre sur cette question le 30 janvier prochain, écrit The Jamaica Observer. 

La décision, si elle est adoptée, ferait le bonheur des Rastafariens, noteThe Independent. Ces derniers, qui utilisent l’herbe dans la pratique de leur religion depuis la reconnaissance de leur mouvement dans les années 1930, pourront désormais pratiquer leurs rites en toute légalité,écrit de son côté le journal de Kingston The Gleaner. “C’est un grand soulagement et un mouvement dans la bonne direction”, a déclaré au quotidien Horace Matthews, l’un des chefs du mouvement rastafari. 

Le gouvernement a toutefois souligné que la proposition de loi ne constitue pas un changement de politique à l’égard du trafic de drogue. Fumer en pubic restera par ailleurs interdit.

Source: COURRIER INTERNATIONAL

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*