La liberté de la presse à nouveau mis à mal: La Voie Originale, Aujourd’hui et LG Infos suspendus par Raphaël Oré Lakpé

La liberté de la presse à nouveau mis à mal: La Voie Originale, Aujourd’hui et LG Infos suspendus par Raphaël Oré Lakpé

Quelques jours seulement après avoir fait une curieuse “mise en demeure” à “La Voie Originale” pour avoir présenté des prisonniers pro-Gbagbo comme étant des prisonniers politiques, Raphaël Oré Lakpé, le président du Conseil national de la Presse (CNP), vient de suspendre le quotidien dirigé par César Etou pour 26 parutions à compter de ce jeudi 8 décembre 2016, jusqu’au samedi 7 janvier 2016 inclus.

Raphaël Lakpé motive sa décision par le fait que, malgré la suspension antérieure de 15 parutions pour les mêmes motifs, “La Voie Originale” continue de soutenir que « M. Laurent Gbagbo est le président du FPI depuis le 3ème Congrès extraordinaire de ce parti et que, en son absence, le FPI a pour président intérimaire M. Sanagré Abou Drahamane, etc. ».

Apparemment, monsieur Lakpé et ses collègues continuent de se convaincre de ce que écrire ces informations “dénote de la volonté du quotidien La Voie Originale de défier l’autorité du CNP”.

Précisons que outre “La Voie Originale”, la CNP a également suspendu les quotidiens “Aujourd’hui” (pour 7 parutions) et “LG Infos” (pour 3 parutions), tandis que tous les autres journaux dits « bleus » (pro-Gbagbo) font l’objet de graves menaces pour des motifs qui n’ont aucun rapport avec des délits professionnels.

Raphaël Lakpé et le CNP reprochent à “Aujourd’hui” et “LG Infos” de publier en «des photographies de personnalités présentées comme des prisonniers politiques ». Monsieur Lakpé fait ici allusion à l’ex-Première Simone Gbagbo, le Commandant Séka Yapo Anselme ou encore l’ex-ministre Hubert Oulaye.

Pour Raphaël Oré Lakpéle, ces personnalités ne sauraient être considérées comme des prisonniers politiques, puisqu’elle seraient «détenues et/ou jugées pour des infractions pénales relevant bien du droit commun, pendant que d’autres ont déjà été jugées et condamnées ».

Rappelons que ces suspensions arbitraires à l’approche du scrutin législatif, ressemble, à n’en point douter, aux même chicaneries exercées contre “La Voie Originale” quelques jours avant le référendum aire massivement boycotté le 30 octobre 2016.

La Voie Originale suite à une suspension arbitraire de 26 parutions par le CNP La liberté de la presse à nouveau mis à mal: La Voie Originale, Aujourd’hui et LG Infos suspendus par Raphaël Oré Lakpé

Eburnienews.net

 

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*