La liste macabre des Noirs abattus par la police américaine ne cesse de s’allonger

La liste macabre des Noirs abattus par la police américaine ne cesse de s’allonger

INFOGRAPHIE – La fusillade qui a entraîné la mort de cinq policiers à Dallas s’est produite à la fin d’une manifestation contre les violences de la police envers les Noirs. Ils sont au moins 123 à avoir été abattus en 2016, selon un décompte du Washington Post. Le Figaro revient sur dix cas emblématiques de ces dernières années.

• Trayvon Martin: l’adolescent de 17 ans non armé est tué le 26 février 2012 à Sanford (Floride) par un vigile, George Zimmerman, acquitté en 2013 par un jury populaire qu’il convainc d’avoir agi en état de légitime défense. En mai 2016, Zimmerman a vendu l’arme utilisée pour 250.000 dollars.

• Eric Garner: le 17 juillet 2014, cet homme de 43 ans père de six enfants, meurt étouffé lors d’une interpellation musclée à New York. Dans une vidéo amateur qui fait le tour du monde, on le voit plaqué au sol répétant: «je ne peux pas respirer». Un grand jury décide en décembre suivant de ne pas poursuivre le policier blanc inculpé. La famille réclame justice, la ville lui propose 5,9 millions de dollars.

• Michael Brown: le 9 août 2014, à Ferguson (Missouri), ce jeune de 18 ans non armé est abattu par un policier blanc. Sa mort entraîne de violentes émeutes dans cette cité à majorité noire et ailleurs aux États-Unis. Fin novembre 2015, l’abandon des poursuites contre le policier – qui a démissionné de la police peu après – déclenche une nouvelle explosion de colère. En mai 2016, un Noir a pris la direction de la police de Ferguson, après une enquête fédérale accablante.

• Laquan McDonald: le 20 octobre 2014, à Chicago, un policier blanc crible de 16 balles cet adolescent de 17 ans qui n’avait pas une attitude menaçante. Les images de cette bavure diffusées en novembre 2015 lors de l’inculpation pour meurtre avec préméditions du policier choquent jusqu’au président Barack Obama. L’onde de choc entraîne le renvoi du chef de la police de Chicago et une enquête fédérale qui met en difficulté le maire Rahm Emanuel, ancien chef de cabinet d’Obama.

• Akai Gurley: le 20 novembre 2014, ce père de famille de 28 ans est tué par un policier novice dans une cage d’escalier mal éclairée d’une HLM de Brooklyn à New York. Le policier a écopé en avril de cinq ans de mise à l’épreuve. Le procureur a indiqué qu’il ferait appel.

• Tamir Rice: le 22 novembre 2014, l’enfant de 12 ans manipule une arme factice sur une aire de jeux à Cleveland (Ohio) lorsqu’un policier l’abat sitôt arrivé. La scène est filmée par une caméra de surveillance. En décembre 2015, les autorités annoncent qu’elles ne poursuivront pas le policier en justice. En avril dernier, la ville s’est engagée à verser six millions de dollars à la famille qui renonce à ses poursuites.

• Walter Scott: le 4 avril 2015 à North Charleston (Caroline du Sud), Walter Scott, 50 ans, est tué par un policier blanc qui l’a arrêté pour conduite avec un phare brisé. Le policier, Michael Slager, est arrêté trois jours après puis renvoyé de la police, suite à la diffusion d’une vidéo amateur où on le voit tirer à huit reprises. Son procès devant une juridiction locale doit s’ouvrir le 31 octobre. La ville a décidé en octobre 2015 de verser à la famille 6,5 millions de dollars.

• Freddie Gray: le 19 avril 2015, ce jeune homme de 25 ans meurt de ses blessures, une semaine après une fracture aux vertèbres cervicales subie lors de son transport par la police après une arrestation musclée à Baltimore (Maryland). L’affaire et la diffusion de vidéos de l’arrestation déclenchent de violentes émeutes dans Baltimore. Six policiers sont inculpés, trois ont échappé à une condamnation et le procès d’un quatrième vient de s’ouvrir.

• Alton Sterling: les autorités américaines ont ouvert une enquête fédérale sur le décès d’Alton Sterling, 37 ans, mardi 5 juillet 2016 à Bâton Rouge en Louisiane (sud). Sur une vidéo amateur ce vendeur de CD à la sauvette semble refuser d’obtempérer à des agents sur un parking. Il est plaqué et maîtrisé au sol par deux policiers. «Il est armé!», entend-on crier. Les deux policiers dégainent leur arme et plusieurs détonations retentissent. Sterling, père de cinq enfants, semble avoir été abattu à bout portant.

• Philando Castile: l’homme de 32 ans a été abattu le 6 juillet 2016 sous les yeux de sa compagne et de la fillette de cette dernière. Sur les images filmées par la petite amie et diffusées en direct sur Facebook Live, on voit cet employé de cantine scolaire agoniser, le tee-shirt blanc ensanglanté, sur le siège conducteur d’une voiture tandis qu’un policier le tient en joue.

 

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*