La probable nouvelle miss Côte d’Ivoire pose problème

La probable nouvelle miss Côte d’Ivoire pose problème

Et si le choix avait déjà été arrêté sur elle? Abiba Bakayoko pourrait bien être, selon nos informations émanant d’un cadre du Comici qui s’est confié anonymement samedi à KOACI.COM, la prochaine miss Côte d’Ivoire.

Si, selon la même source, il n’y aurait pas photo sur les critères de beauté, devançant unanimement au sein du Comici, plus que largement, toujours selon la même source, les autres candidates, un point « noir » pourrait bouleverser son probable couronnement.

En effet, nous apprenons que cette métisse ivoiro-européenne (allemande, ndlr), qui n’a que peu vécu en Côte d’Ivoire, serait pénalisée de fait.

Ne maîtrisant le français ou les Argos locaux jusqu’à s’en excuser sur internet, l’élection de la jolie métisse née à Abidjan avant de quitter la Côte d’Ivoire dans les années 90, qui a récemment été sélectionnée dans la région du Poro (Pays Sénoufo, Nord, ndlr) et qui se présentera le 4 juin prochain sous le numéro 24, pourrait néanmoins poser problème.

Toujours selon nos informations, au regard des autres candidates “ultra locales”, la métisse fraîchement débarquée est perçue, notamment par ses concurrentes, comme une européenne qui n’a pas pu remporter les concours sur son continent et qui se rappelle des origines ivoiriennes pour tenter de briguer une couronne qui lui permettrait de réaliser son rêve, participer à miss monde.

Pour deux candidates approchées dans le cadre de cet article, peut être voire sans nul doute empreintes de jalousie, son élection qui apparait comme inéluctable, serait vécue comme une injustice et un mépris pour les ivoiriennes du cru en général.

On nous confie également que celle qui aurait échoué à plusieurs concours de la sorte en occident avant de viser son pays d’origine, bénéficierait de soutien à très haut niveau de l’Etat. Un ministre de premier plan du pays, dont nous nous garderons de dévoiler son identité comme exigé de notre source, serait à la manœuvre en coulisse pour son élection. Ce dernier aurait même mis à disposition de sa protégée, une équipe de quatre personnes chargée de s’occuper de la miss sur cette terre, pour elle, quasi inconnue.

Alors, le Comici aurait-il déjà tranché ou pas en faveur de l’« européenne » au profit des locales ? Embarrassée, notre source ne souhaitera nous répondre clairement.

A l’édition précédente, même si cette année la donne pourrait apparaitre autre du fait de la beauté flagrante de la candidate, le choix d’une égérie publicitaire du principal sponsor, avait été arrêté bien avant la cérémonie. 

Abiba Bakayoko qui, malgré tout et essentiellement, jouit d’une rare beauté dont la famille peut être fière et qui incarne intrinsèquement l’ouverture sur le monde d’aujourd’hui, sera-t-elle la miss Côte d’Ivoire 2016? Réponse le 4 juin prochain.

Amy Touré

Source: Koaci.com

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE