L’AIRD condamne la fusillade meurtrière de Grand-Bassam

L’AIRD condamne la fusillade meurtrière de Grand-Bassam

Selon différentes sources concordantes, une fusillade a débuté ce dimanche 13 mars 2016, vers 13:30 (locales et GMT) sur une plage de la ville de Grand-Bassam, haut lieu de notre histoire politique, donc symbole de l’unité nationale.

En attendant le bilan officiel et les circonstances de cette fusillade-attaque, l’on déplore au moins une dizaine de morts et plusieurs blessés graves, majoritairement pris en charge par les autorités policières et médicales.
L’AIRD (Alliance Ivoirienne pour la République et la Démocratie) se félicite de l’envoi des renforts de forces de sécurité ivoiriennes même si l’on peut craindre que la présence des « dozos » armés au sein de ces forces – rapportée par plusieurs agences de presse – puisse prêter à polémique et saper l’urgente cohésion nationale à laquelle nous sommes tous appelés.

L’AIRD (Alliance Ivoirienne pour la République et la Démocratie) condamne de la manière la plus ferme et la plus énergique ces actions de violence et de barbarie que rien ne peut justifier et qui portent atteinte à la vie d’innocentes personnes et endeuillent des familles, tout en déshumanisant notre humanité.

En ces circonstances douloureuses, l’AIRD s’incline devant la mémoire de nos compatriotes et amis disparus et de toutes les victimes et présente ses vœux de prompt rétablissement aux blessés.
L’AIRD invite ses militantes et militants, ainsi que l’ensemble de la communauté nationale à se mobiliser autour des forces de police et de sécurité pour faire face à cette situation inédite, en se détournant de toute polémique et en apportant notre totale collaboration aux enquêteurs.

Eric Kahe, ancien ministre,

président de l’AIRD

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.