Laissez Gbagbo en dehors de  ca!

Laissez Gbagbo en dehors de ca!

Le conflit entre les hommes politiques du fpi fait rage. La bataille est rude et ils utilisent tous les moyens qui ne font que les discréditer. Parmi ces moyens, le nom du président laurent gbagbo, chef charismatique et incontesté du fpi.

C’est de façon récurrente qu’on entend de la part du camp
opposé à affi n’guessan que ce dernier est dans une logique de tourner la page de laurent gbagbo. C’est-à-dire effacer le président laurent gbagbo de la mémoire des militants du fpi, en particulier, et de la population ivoirienne, en général. Voilà pour le discours.

Le problème, c’est que, dans les faits, personne n’explique comment Affi N’Guessan procède pour faire oublier Laurent Gbagbo. La seule chose qu’on entend et qui paraît peu convaincante, c’est de dire qu’il ne parle pas du président Laurent Gbagbo dans ses meeting et tournées.

En effet, il est difficile de faire croire que Marcel Gossio, Dano Djédjé, Thomas Tiacoh (qui rentre de La Haye où il a rencontré le président Laurent Gbagbo injustement incarcéré), Voho Sahi, Dédi Séry, Agnès Monnet, Kambou Difilé, Konaté Navigué et tous ceux qui sont en phase avec Affi N’Guessan sont aujourd’hui contre le président Laurent Gbagbo. Car toutes ces personnalités, tout comme Laurent Akoun, Alphonse Douati, Koné Boubacar, Maurice Lohourignon, Ettien Amoikon et tous les autres qui les suivent, ont pour ADN politique Laurent Gbagbo. C’est dire que l’argument qui consiste à dire qu’on veut tourner la page du président Laurent Gbagbo aura du mal à prospérer.

A notre avis, c’est un argument pour manipuler les militants et sympathisants du fpi contre le président de leur parti que l’on veut faire passer pour un traître. Et ainsi contrôler le parti une fois celui-ci évincé. c’est cela l’objectif ultime. Cet objectif serait noble, s’il était assumé comme on le voit par exemple au Parti socialiste français où des groupes se forment en dehors du secrétariat général pour proposer une autre démarche pour la bonne marche du parti. Ici, malheureusement, ce n’est pas le cas. On préfère masquer l’objectif avec du vernis et dénigrer l’adversaire sur des bases malsaines.

Le président Laurent Gbagbo appartient à tout le monde et donc ne saurait être pris comme un fonds de commerce politique pour une lutte à l’intérieur de son parti. Toutes les personnalités et tous les militants cités ci-dessus se sont battus aux côtés de laurent gbagbo. Ils ont donné, chacun à son niveau et à sa manière, leur sueur, leur sang et leur vie pour défendre la cause du président Gbagbo. Et ils continuent encore de le faire quel que soit leur bord actuel dans le parti.

Partant de ces faits, il est bon de laisser le président Laurent Gbagbo en dehors de cette bataille (en réalité) de pouvoir à l’intérieur du fpi. Car le président Gbagbo est sur la montagne et les autres dans la vallée.

Coulibaly Zié Oumar

Source: Notre Voie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.