L’Arabie Saoudite capitule devant la Russie sur le problème syrien

L’Arabie Saoudite capitule devant la Russie sur le problème syrien

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré que Moscou soutenait les efforts de l’Arabie Saoudite pour unir les factions de l’opposition dite «opposition syrienne» en une délégation unifiée, affirmant que ces efforts contribuent aux progrès des négociations à Genève et à Astana.

« Cette étape créera les conditions pour faire avancer le processus politique sur la base de la résolution internationale 2254″, a déclaré Lavrov lors d’une conférence de presse conjointe, tenue avec son homologue saoudien Adel Al Jubeir à Djeddah dimanche, ajoutant que Moscou et Riyad soutenaient tous deux fermement la mise en place de zones de désescalade en Syrie, surtout pour des raisons humanitaires.

Lavrov a également réitéré la position de son pays selon laquelle seuls les Syriens peuvent décider du destin de leur pays.

Le ministre russe des Affaires étrangères a exprimé son espoir qu’un accord sur la création d’une quatrième zone de désescalade, cette fois-ci dans la province syrienne du nord-ouest d’Idleb, sera conclu lors de la nouvelle session des rencontres d’Astana, qui devrait se tenir les jeudi et vendredi.

Lavrov a rencontré le roi saoudien Salman bin Abdul Aziz et plusieurs officiels saoudiens de haut niveau après son arrivée à Djeddah plus tôt aujourd’hui. Il signera également un certain nombre d’accords et discutera de nombreuses questions concernant les développements dans la région, a déclaré une source diplomatique russe.

La même source a également déclaré que le ministre des Affaires étrangères se rendra en Jordanie afin de discuter du développement des relations jordano-russes et bien sûr de la crise syrienne.

Au sujet de la visite du roi saoudien à Moscou, la source diplomatique russe a déclaré qu’aucune confirmation officielle n’avait encore été faite par la partie saoudienne, bien qu’il soit prévu qu’elle se déroulerait quelque part en octobre.

Pour sa part, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel Al Jubeir, a parlé de la filière diplomatique en cours avec le Qatar, disant que ce dernier devait faire preuve de sérieux pour trouver une solution à la crise, agir comme un État qui vise vraiment à lutter contre le terrorisme et à cesser de s’immiscer dans les affaires internes d’autres États.

Il a souligné que le Qatar doit répondre à la liste des demandes présentées par l’Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis, le Bahreïn et l’Égypte.

En ce qui concerne la question syrienne, Al Jubair a déclaré que son pays appuie l’idée d’établir des zones de désescalade dans toute la Syrie et attend avec impatience le début du processus politique.

Il se félicite de la position de la Russie sur la crise au Yémen, affirmant que les positions de Riyad et de Moscou sur les questions régionales sont identiques.

 Al Mayadeen

Source : http://www.fort-russ.com/2017/09/saudi-arabia-surrenders-to-russia-on.html

Traduction : AvicRéseau International

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE