L’Armée française va attaquer le Gabon. Elkabbach l’a dit sur Europe 1

L’Armée française va attaquer le Gabon. Elkabbach l’a dit sur Europe 1

Sur Europe 1, dans une interview accordée au président Ali Bongo, Jean-Pierre Elkabbach ne cache pas les intentions Françaises d’en finir avec le président Gabonais. “Ali Bongo, ce matin dans votre palais il y a des gens qui sont contre vous. Est-ce que vous n’êtes pas un homme seul! Seul!” Lance-t-il. Sans que le président termine avec sa réponse, il dit clairement ce qui arrivera d’ici un mois. “Si je vous appelle à nouveau dans un mois vous serez encore au pouvoir?” Ali aurait alors à partir du 7 Août une durée de vie d’un mois au pouvoir selon les prévisions des agents Français.

Cette interview annonçant la fin de règne des Bongo  a duré +11mn. Celle qui annonça sur LCI le bombardement du palais présidentiel de Laurent Gbagbo en 2011 dura +12. Le journaliste-espion qui savait ce qui se préparait dit. “J’essaie d’imaginer comment les choses vont se passer dans les heures qui viennent…” Il avait connaissance de l’agenda Français qui consistait à tuer le président Gbagbo. D’où sa question, “Est-ce que vous êtes prêt à mourir pour votre pays pour imposer la vérité des urnes?” Puis comme Elkabbach, insista sur la fourchette de temps qui lui restait. “Président Gbagbo, si Je vous dis c’est trop tard…Est-ce que vous êtes prêt à mourir? ” Réponse du Président Gbagbo, “Je ne suis pas un Kamikaze…Ma voie n’est pas une voix de martyr.”

Quand on sait ce qui est arrivé à la Côte d’Ivoire à la suite de cette interview, il faut s’attendre à ce que ce scenario se répète au Gabon. A moins que les Gabonais patriotes et les panafricanistes investissent tous les domaines de communication pour dénoncer les actions criminelle de la francafrique contre Ali Bongo qui, devenu disciple de Gbagbo a repris presque mot pour mot ce grand homme. “Nous ne ferons pas ce que les autres nous dictent. Je ne suis pas président de la République pour travailler sous la dictée de quelqu’un. Je ne suis ni gouverneur, ni sous-préfet, ni préfet, ni représentant de quelqu’un. Je suis Chef de l’Etat élu par son peuple, c’est tout !”

Feumba Samen

 

14 comments

  1. Je trouve que vous fuyez le problème. Dans un mois, Ali Bongo sera tué par les français. OK! En attendant qui a gagné les élections? Peut-être que si Ali Bongo et Vous répondiez avec honnêteté et dans l’intégrité à cette question aujourd’hui, Ali Bongo ne sera pas tué dans un mois.

  2. Je pense bien que le phenomène de la côte d’ivoire se réproduira au gabon.c2st une nouvelle forme de domination de la part des occidentaux.moi je demande à la france de faire tout possible d’instaurer la démocratie en russie.

    • blablabla ali tue des innocents non armés ping n’a pas d armes donc on doit laisser un fou faire tt ce kil veut des gamins non armés au nom de l anticolonialisme? c’est a cause de ce genre de réflexion qu a chaque fois on retourne chez la france pr calmer ces dictateurs fous qui ns maintiennent en esclavage pas sous la domination des occidentaux mais a leur service… c’est pas la france qui tue les noirs en 2000 ce st des noirs qui tuent des noirs et kan on veut les faire payer ils se cachent derrière le colonialisme lorsqu il va ds les palaces et hopitaux occidentaux ou est le colonialisme on leur demande de developper leur pays ils ne ft rien quand on veut les enlever ils prennent des armes et crient au complot et il y a certain intellectuel qui accepte cela au non d un ideale qui n’existe pas oui tant que l’afrique ne sera pas democratique tant que l afrique sera dirige par des dictateurs l’ideal an ti colonialisme ou panafricain n’est qu’un fiction utilisé par les dictateurs lorsqu’une puissance s attaque a eux ils ont trouve plus fort qu’eux c’est tout

      • Tant que l’africain aura peur de prendre les armes contre l’envahisseur blanc NEGROPHOBE, IL SERA toujours traité en fils de chien et jeté à terre comme une vulgaire serpillière !

      • Cinthya, permets moi de te dire que tu passe bien à côté de la réalité. Si tu crois toujours que l’Afrique (francophone en particulier) peut sous cet ère avoir un dirigeant libre de servir son peuple, tu rêves mal (ils utiliseront toujours ses propres frères, beaucoup plus manipulables, pour dessiner des cornes sur sa tete). Si à côté tu penses que l’Afrique mérites mieux qu’un dirigeant comme Ali qui dirige de son propre chef, meme en tuant son peuple, et qu’il soit normal que les français qui ont déjà pas mal de problèmes à résoudre chez eux, viennent se mêler de nos affaires, tu es vraiment en erreur. L’idéal actuellement pour l’Afrique serait d’avoir pour dirigeants des dictateurs comme Ali, afin avant d’avoir une Afrique libre du joug occidental. Et seul un peuple libre peu produire un dirigeant libre de le servir. Permets moi, mais 3/4 des africains ne savent même pas encore comment ce qui est bien pour eux, pourrait/devrait être meilleur pour les 4 à 5 générations à venir. Le seul moyens pour l’Afrique de parvenir à une véritable liberté, c’est par “le fouet”. Et ce dans la main d’un dictateur libre de son pouvoir, libre de ses choix, et soucieux de l’avenir de son peuple. Même si Ca le coûterait de se marcher sur ceux qui ont la tete dur. Ce que Je dis peut être cruel ou insensé pour certains, mais beaucoup trop des nôtres ont encore du mal à comprendre la recette pour une Afrique libre. Et pour y parvenir il est fortement nécessaire, des hommes forts tels que Ali, BIYA, etc…

        • Merci mon frere. Prenons le cap de la Tunisie dont ben Ali a tout donner, ils l’ont traites de dictateurs et pour tant il developpe ce pays. ou est la Tunisie aujourd’hui et ou est la democratie, aujourd’hui tout le monde a faim hors hier ce n’etait pas le cas. L’Afrique a besoin des dictateurs pour que l’ennemi ne vienne pas de l’exterieur nous faire cogne les tetes. Les Tunisiens regretent amerrement le depart de ce monsieur mais apres avoir tout dit. La democratie n’apporte rien a l’afrique je dis bien rien a l’afrique mem le peuple le plus democrate du monde avait failli pendant les elections presidentiel aux etats unis donc arretons cette histoire de democratie ce n’est qu’un mot pour nous distraire. Un conseil faite les recherche sur l’origine de l’argent sur internet et vous allez comprendre a qui appartient l’argent et qui decide de quoi dans ce monde. les banques n’ont pas d’argent liquide mais il pret des millards. Le monde est faut lorsque tu decouvres la verite de leur manipulation on te traite de dictateur. beaucoup de cas sont la et reveillez vous et ouvrez les yeux ds votre sommeil.

      • Qui a brûlé le Parlement symbole de la democratie?

      • C’est ce que ton raisonnement donne OK. Mais saches qu’on a jamais crié complot sans qu’il en ait.Que se passe t-il en Centrafrique? peut être que tu diras que c’est pas la France? Et le Nord Mali est en feu pour quelle raison? GBAGBO avec son cacao, son hévéa et autres. Tu essaies de défendre l’indéfendable Cynthia. Qu’a fait bongo Ali avec l’exploitation du bois gabonais mais aussi avec total sur le redressement fiscal.Je te demande vraiment de te prononcer sur des sujets que tu maîtrises aulieu de dire des sottises.Bientôt, l’Afrique émergera car pour très bientôt, on se débarrassera de cette barbarie franco-américaine qui sévit dans le continent depuis des siècles juste pour piller nos richesses.

        • Arrêtez d’acculer Cyntia avec votre lecture de panafricanisme à la con. D’aucuns osent dire dans une même phrase qu’ils préfèrent être dans le joug d’un dictateur et
          en même temps dire “dictateur soucieux de son peuple”. Savez-vous des dictateurs soucieux de leur peuple? mais sinon, ce n’est plus un dictateur.
          Les autres communautés africaines commencent à nous la faire chier, je le dis clairement car je suis Gabonais et ce qui ce joue dans mon pays n’a rien à voir avec ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire. Peut-être qu’il y a des points communs mais ne sont pas semblable. En côte d’Ivoire, Gbagbo avait gagné les élections alors qu’au Gabon, ne les a pas gagné. Et pour vous dire, je suis de la province dont les résultats sont contestés et encore de l’ethnie du président. Et lorsque je m’exprime ici, je viens relater les faits. Ali Bongo n’a rien fait dans cette province en 7 ans de gouvernance. Les velléités de rupture avec la mouvance du pouvoir sont connus. Car, la jeune de cette province connait un fort taux de chômage. Connaissez-vous un pays ou une région souffrant d’un chômage caractérisé iraient voter pour celui qui en est la cause? Je vous rappelle qu’Ali Bongo dit avoir eu avec un taux de participation de 99,97%, 95% de votes favorables. Mais de qui se moque-t-on? Et lorsque les gabonais veulent se détacher de quelqu’un qui n’a rien fait pendant 7 ans et qui a plutôt travailler pour son cercle restreint, les autres communautés africaines viennent nous dire de rester avec Ali Bongo. Est-ce parce que ce président avantage les ressortissants africains et comme ces derniers vous pensez venir faire fortune au Gabon comme les Seydou Kane, Accrombessy alors que les gabonais d’origines vivent dans l’insalubrité et la pauvreté totale.
          Auriez-vous accepter que cela se passe chez vous, qu’un pays extrêmement riche ait une population aussi pauvre.
          Lorsqu ‘Ali tire sur la population qui réclame le respect de leur vote, il me semble avoir lu que vous le louez car soit dit en passant il ferait barrage à la France. Mais demandez à votre Ali ou est passé l’argent payé par TOTAL à la suite de l’audit puisque lui-même l’affirme dans une de ses vidéos que TOTAL SE SERAIT ACQUITTE de la somme? Et quand un journaliste renchérit, lui demanda à combien se levait la dite sanction celui-ci est capable d’y répondre car Lui et SA BANDE L’AVAIT DEJA DETOURNE.
          Je me demande à vous lire de quel panafricanisme parlons-nous?
          Un président qui souffre d’un bilan calamiteux après avoir géré un budget de 21 mille milliards et qui n’a construit aucune école primaire, secondaire, lycée, université, école supérieure, pas de bibliothèque, problème d’eau potable même à Libreville, problème d’électricité, etc. ET POUR VOTRE SACRE PANAFRICANISME LES GABONAIS LUI ACCORDE A NOUVEAU 7 ANS POUR QUE LUI ET SES AMIS SE REMPLISSENT LES POCHES ET LES GABONAIS CREVENT DE FAIM. VOUS ALLEZ VOUS WAZE comme on dit chez nous. Et si c’est cela le panafricanisme, LES GABONAIS LE REJETTENT AVEC LA PLUS GRANDE DETERMINATION ET DISENT A CEUX QUI PRÔNENT CE GENRE DE PANAFRICANISME “QU’ILS AILLENT AU DIABLE”.
          Arretez tous de défendre l’indéfendable. Si ALI BONGO AVAIT MIS EN MARCHE LE GABON EN DEVELOPPANT LES DIFFERENT SECTEURS DU PAYS, LES GABONAIS L’AURAIENT SOUTENU. MAIS, HELAS, RIEN MAIS ENCORE RIEN A ETE FAIT si ce n’est détournement et un endettement du GABON multiplié par 3. Et qu’a-t-il fait de cet argent, on ne sait. Pas une trace d’un investissement. Ils nous organises des forums qui sont les moyens de détournement pour son clan.
          Faites un peu preuve de lucidité en plaçant l’intérêt du peuple au dessus de tout. LE BON PANAFRICANISME C’EST CELUI PLACE LE PEUPLE AU-DESSUS DE TOUT. FAITES CONFIANCE A UN DICTATEUR NON AIME PAR SON PEUPLE ET VOUS VERREZ QU’IL NE PENSERA QU’A SA TETE.
          Même après son vol électoraliste en 2009, les gabonais lui ont fait confiance. Et qu’est-ce qu’ils ont eu en retour? Pauvreté, des ponts au lieu d’échangeurs, des maquettes, etc. Rien d’encourageant.
          Ali BONGO SE FOUT DU PEUPLE GABONAIS TOUT SE QU’IL VEUT C’est s’enrichir davantage sinon, il ne tirerait pas sur un peuple qui après 42 ans de règne de son père a osé lui faire confiance.
          Oh là!!!
          Les gabonais ne sont pas des moutons et cette fois-ci avec ou sans le soutien des autres communautés africaines les gabonais sont prêts à aller au purgatoire.
          Je vous laisse…

      • Cinthia j’ai honte en te lisant

  3. La question n’est pas de savoir si le dictateur est mauvais. Il est plutôt question d’un fait irréfutable: quel que soit la position de la France, elle le sera toujours et avant tout dans ses propres intérêts.
    Avant de leur dire bravo de vouloir décoller un dictateur, n’oublie pas qu’ils l’ont lui, son père et plusieurs autres imposés aux bons peuples du continent pour leur servir. Restons à l’affût et trouvons des moyens de faire savoir aux dictateurs et surtout à la France qui les soutient, qu’ils ne sont pas les bienvenus et que l’époque de l’africain docile tire à sa fin.

  4. La France ne défend aucune démocratie en Afrique. Elle défend ses intérêts même à coup vous de bombes (Côte d’ivoire), de rébellions, des cours d’état. Il fait être naïf pour croire le contraire. Ali Bongo à menace les intérêts français avec les redressement fiscaux de 800 millions de dollars de total, avec la diversification des partenaires économiques tels que la Chine etc. . Il faut faire de la géopolitique pour comprendre le double jeu frznccais.
    En Centrafrique Touadera a été 5% au 1er tour la France avec l’onu l’ont fait président. Aveu de la Présidente de transition Catherine Samba 5

  5. Oui aujourd’hui nous sommes d’accord qu’hier le Président Gbagbo avait raison. N’est ce pas les mêmes raisons utilisées pour justifier l’intervention française en Côte d’Ivoire sont réunies aujourd’hui pour le Gabon ? Après le Gabon à qui le tour? L’ingérence dans les affaires internes des états africains par la France n’est plus un secret. Sont ils des vrais propriétaires de nos état? La jeunesse africaine doit prendre ses responsabilités et savoir que la France comme état est la première cause de tous nos malheurs parce qu’elle installe à la tête de nos états des vassaux qui protége ses intérêts. Si ces derniers pensent un temps soit peu à leur peuple, ils vont user de “tous les moyens” pour les éliminer. A quand la fin de ce cycle infernal ? Africains réveillez vous des maintenant, demain sera trop tard

  6. Je demande vraiment à tout africain conscient des dangers qui nous guettent et dont les principaux instigateurs sont les français, de se lever pour mettre un terme à cette mascarade orchestrée depuis belle lurette par des individus de mauvaise foi qui ne roulent que pour se remplir leurs poches et celles de leurs acolytes qui utilisent des médias pour dominer nos consciences en vue de mieux nous asservir. Çà risque de s’éterniser si on ne prend pas notre courage à deux mains en tant que jeunesse africaine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*