L’Assomption du Magellan ivoirien

L’Assomption du Magellan ivoirien

Bientôt le 15 août. Pour notre confite en dévotions stériles Dominique Ouattara, c’est le moment de faire une escapade en France avec son époux. Celui-ci très certainement est attendu à Paris-Hôpitaux. En pleine forme toujours, il aime qu’on lui confirme qu’il est au top de ses capacités. Lors de sa prestation d’une heure la veille de la commémoration de l’indépendance, l’asymétrie de son regard révélait un léger problème à corriger; grâce au système de santé qui permet à “presque” tous les ivoiriens de se soigner en France, et depuis que la croissance est à 10 pour cent, notre Côte d’Ivoire est devenue un pays de cocagne, tout est à porté de main, tout est possible, tout est permis… Un petit rééquilibrage du nerf optique qui peut-être s’est enchevêtré avec le nerf sciatique déficient, bientôt tout va rentrer dans l’ordre.

Merci à la médecine française qui se dévoue pour notre PRefet ADO. Grâce à cette mise à niveau, ce réglage facial, notre Mister Émergence rentrera de sa “visite privée en France” dans une forme olympique.

Laissant les microbes assassiner ceux qui s’attardent un peu plus que de coutume dans les rues, et abandonnant le virus Ebola à son équipe dynamique et gagnante depuis qu’elle ne sert plus les mains et n’embrasse plus, gageons que la réconciliation est assurée, elle connaitrait même un pic jamais atteint depuis les sages mesures de salubrité prises par le Ministère de la Santé. Le Chef lui-même, mettant en pratique ces règles d’hygiène simples n’a pas voulu serrer la main de ses collaborateurs venus l’accompagner jusque sur le tarmac. Pas d’accolades, pas de bisous, de baise-mains à Madame… De la dignité, rien que de la dignité en république bananière de Côte d’Ivoire, nous ne sommes pas au pays des Bisounours ! D’ailleurs il aurait même décommandé la viande de brousse et les escargots prévus sur son vol; on ne lui servira que champagne, caviar et petits-fours venus de France.

Plus sérieusement, il parait, et c’est “officiel”, qu’Alassane Ouattara se rendrait en France à l’invitation de François Hollande pour commémorer le débarquement des troupes françaises en Provence. Hier déjà Paul Biya et la flamboyante Chantal du Cameroun avaient répondu présents à l’appel, ou au sifflement du patron Hollande. Mais rien ne nous empêche d’avoir deux versions d’un même voyage en France ; celle officielle avec des cérémonies et couronnes de chrysanthèmes à déposer sur la tombe des Africains qui sont tombés au champ d’honneur. Notre couple Ouatatra versera peut-être une petite larme sur ces “morts pour la France”, car les morts fédèrent, tout le monde les pleure; les vivants en revanche, souvent gâchent la fête par leurs revendications: ils veulent vivre, nourrir leur famille, travailler, étudier, participer à l’essor du pays, militer pour le pluripartisme…ce sont des gêneurs, quoi!

La version in-officielle, silencieuse, plus discrète n’interviendra qu’à la nuit tombée, quand les derniers flonflons et accordéons se seront tus : une voiture filant à vive allure vers un grand garage-hôpital pour la révision et l’entretien trimestriels. Nous ne verrons donc pas notre Magellan des airs enfiler une blouse blanche avant de se mettre à la disposition du corps médical des armées françaises.

Comme l’a souligné le Nouveau Courrier dans sa livrée d’aujourd’hui, Ouattara s’en est allé “vers un séjour prolongé dans l’Hexagone”. Ses ministres sont également en vacances, le pays s’arrête, mais sans bénéficier des congés payés; le train de émergence aussi s’est arrêté, en rase campagne, entre deux gares inconnues, en attendant de repartir cahin-caha à la rentrée pour rouler tous feux éteints vers cette belle perspective que sont des élections libres, et démocratiques de 2015 avec une CEI aux ordres de la France.

Shlomit Abel 14août 2014

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.