Laurent Akoun, Sg du Fpi : « Nous refusons d’être esclaves dans notre propre pays » | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Laurent Akoun, Sg du Fpi : « Nous refusons d’être esclaves dans notre propre pays »
Laurent Akoun, Sg du Fpi : « Nous refusons d’être esclaves dans notre propre pays »

Laurent Akoun, Sg du Fpi : « Nous refusons d’être esclaves dans notre propre pays »

« Ceux qui sont là, sont des élus par défaut. Nous attendons la libération sans condition de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé. Gbagbo sera candidat et va gagner. Gbagbo sortira de la Haye et Blé Goudé suivra », a rassuré Laurent Akoun le lundi dernier à Toupah dans le département de Dabou. Les populations qui n’attendaient que de tels propos applaudissaient à tout rompre.

Pour Akoun, Laurent Gbagbo est différent de ses adversaires par son courage et sa générosité. « Ces gens qui sont là, sautent des clôtures et pensent qu’ils sont braves. Ces mêmes aiment les coups d’Etat et les fusils », a dénoncé le secrétaire général du Fpi.

Selon lui, le plus populaire des détenus de la Cpi paie pour son combat pour la souveraineté et non pour des crimes. « Vous et nous avons décidé de résister, car nous refusons d’être esclaves dans notre propre pays. Nous devons résister jusqu’à la libération des 686 prisonniers politiques. Des gens veulent vivre chez nous avec nous, mais ils ne veulent pas nous voir chez eux », s’est-il indigné en faisant allusion à la violence opposée à Affi à Touba et Odienné.

B.K.

Source: Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.