L’avenir de la France n’est pas en Afrique Noire «Francophone»

L’avenir de la France n’est pas en Afrique Noire «Francophone»

Depuis quelques années déjà, votre Journal le Sphinx Hebdo s’est engagé en synergie avec d’autres medias panafricanistes dans la plus Grande Bataille de notre temps : celle de l’Emancipation et la Nouvelle Libération des Peuples Noirs au travers d’une information décolonisée. Avec ses Spécialistes et Experts, votre journal contribue à animer les réflexions et débats qui tournent en grande partie autour de la libération des Etats africains francophones encore sous la domination du dernier Empire colonial du 20ème siècle qu’est la France.

Si ces analyses suscitent un engouement certain auprès des Panafricanistes, force est de reconnaître que quelques sœurs et frères africains continuent de croire en une France investie d’une mission civilisatrice éternelle sur les Etats d’Afrique « Francophones » près de 60 années après leur indépendance de façade. Et c’est dommage. Ils ne croient ni en eux-mêmes, ni en l’Afrique. Ils doutent de tout. Ce sont eux qui, en 5ème colonne ou chevaux de Troie, sont devenus de véritables barbouzes et Agents secrets pour la préservation et la pérennisation de la domination française sur le Continent noir et leurs symboles que sont Bolloré, Lafarge, Bouygues etc. … « Mon peuple périt faute de connaissances ».

Heureusement, l’écrasante majorité des Africains a décidé de se jeter avec nous dans la bataille, de croiser le fer avec l’impérialisme français. Dans ce difficile mais exaltant combat, le Cameroun en est devenu le quartier général (QG) de la nouvelle Afrique qui se dessine; et les Camerounais sont aux avants –postes de la bataille. D’où les stratégies et scénarii élaborés par des barbouzes dans leurs nombreuses officines parisiennes contre le Cameroun.

A ce titre, nous rendons un hommage appuyé à la Chaîne de Télévision Panafricaine Afrique Media (AFM) pour son rôle d’avant-gardiste dans la conscientisation des masses africaines. Malgré les forces endogènes plus féroces et plus barbares que jamais, cette Chaîne de TV a pu maintenir la flamme du Panafricanisme comme humanisme.

Pour l’année 2016, le combat va certainement prendre une autre forme. Il va monter d’un cran. Engagé jusque là au niveau pédagogique, théorique et conceptuel, ce combat va passer à une étape plus concrète pour être plus visible. Il va épouser les formes que l’Impérialisme français également prendra. En effet, il ne faut pas perdre de vue que cet Impérialisme, comme une hydre d’eau douce, de façon permanente, change de formes et de stratégies pour étouffer toutes velléités d’émancipation.

A titre d’illustration, depuis près de 5 années la France envers les Etats francophones d’Afrique utilisent ce qui est désormais appelé le « Soft Power », où un certain nombre de réseaux et d’éléments d’influence tels que la Langue française, les terrorismes, le chantage et les pressions de toutes natures envers nos Chefs d’Etat sont quotidiennement exercés sur eux. Le cas d’attribution du Port en eau profonde de Kribi au Cameroun en est un symbole. Construit par les Chinois ce port a été attribué à Bolloré après la visite de M. François Hollande dans ce pays en juillet 2015 et après la suspension de la Chaîne de Télévision Afrique Media (AFM) par les Autorités de Yaoundé. Voilà un Etat qui, incapable de construire quoi que ce soit de visible et de remarquable en Afrique Noire, se contente de venir gérer ce que d’autres pays partenaires essaient de bâtir. Cela s’appelle le Parasitisme économique et financier d’un Etat décadent et accroché aux vieux stéréotypes coloniaux.

Aussi, les Autorités françaises multiplient –elles Stratégies, Etudes et Rapports sont les Rapports Védrine, Rapport Attali et Rapport Lellouche. Toutes ces Etudes se concluent par le même et funeste constat : « l’Avenir de la France se trouve en Afrique Noire Francophone ».Comme au bon vieux temps de la coloniale .C’est inadmissible en 2015.

Pour convaincre ceux des Africains qui continuent de nier l’existence même de ces Rapports le Sphinx Hebdo, un peu plus d’un an après avoir mis à la disposition du public africain le Rapport Védrine joint en annexe, le Rapport Attali avec le ferme espoir que les sceptiques et autres forces endogènes vont enfin comprendre le sens de notre engagement et notre combat. Par la même occasion, nous prenons le peuple français à témoin pour la politique génocidaire et nazie de ses dirigeants sur les peuples africains. Quand un vieil Etat comme la France, qui a bâti le bien-être de ses populations et son rayonnement international sur le pillage, le brigandage, le parasitisme économique et financier, sur les assassinats des vrais leaders politiques, ose déclarer que son « Avenir se trouve en Afrique », ils s’attendent au pire :c’est-à-dire aux guerres, aux terrorismes et à la misère .

Par conséquent, les Africains plus que jamais doivent se mettre en ordre de bataille pour affronter « Le Dernier Dinosaure du monde occidental » qui patauge dans une interminable crise multidimensionnelle tout en se passant ou prétendant être une Grande Puissance. Et c’est cela la France. Plus prédatrice et furieuse devant le désastre qui s’annonce. Les Panafricanistes doivent se mobiliser plus que jamais en 2016 pour vaincre ce cancer qu’est l’Impérialisme français dont les métastases étouffent toute démarche d’émancipation des Etats de la zone Franc. Ne pas le reconnaître c’est faire preuve de myopie intellectuelle et de candeur d’oiseau.

Nous disons clairement NON ! NON ! L’AVENIR DE LA France N’EST PAS ET NE SAURAIT ETRE EN AFRIQUE NOIRE FRANCOPHONE.

Nous ne saurions terminer sans avoir une pensée pieuse pour notre Directeur de Publication le regretté NOE DJEBET MASSOUSSI dont la brutale disparition continue de peser sur la visibilité du Sphinx Hebdo au niveau du paysage médiatique camerounais et panafricain.

En conclusion, les Etats d’Afrique francophones ne sont pas une propriété de la France.

L’Afrique aux Africains et le Combat ne vient que de commencer.

Bonne et heureuse Année 2016.

Prochain article de cette série: Comment gagner la Guerre conte la domination française en Afrique Noire Francophone ?

Armand Roger Biloa Mballe

Pour le Sphinx   Hebdo

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.