Le chef de Boko Haram menace le Tchad de représailles

Le chef de Boko Haram menace le Tchad de représailles

Le chef de Boko Haram menace le Tchad de représaillesPour l’instant, le Tchad n’a pas encore réagi aux menaces du leader du groupe terroriste mais ses forces armées qui se déploient dans trois directions ont pour mission de reprendre la ville de Baga (Lac-Tchad) et de mettre fin aux incursions des terroristes dans le territoire camerounais.

Dans une sortie non identifiée, le fameux leader du groupe terroriste islamiste nigérian a revendiqué les atrocités commises dans la ville frontalière de Baga, Lac Tchad. Lors de l’offensive lancée dans cette ville début janvier, les combattants islamistes ont sauvagement exécuté environ deux milles personnes et incendié 16 villages. Le chef du groupe islamiste reconnaît cette sauvagerie perpétrée contre des paisibles citoyens dont une partie importante sont des femmes et des enfants. «Nous avons tué le peuple de Baga. Nous les avons en effet tués, comme notre Dieu nous a demandé de le faire dans Son Livre», déclare Abubakar Shekau dans une vidéo de 35 minutes publiée sur YouTube.

Le chef du groupe a également menacé le président nigérien pour avoir participé à la marche de Charlie Hebdo de Paris. Il a n’a pas épargné dans ses menaces le Tchad et le Cameroun qui- dit-il – combattent son mouvement qui cherche à instauré un état islamique.

Pour l’instant, le Tchad n’a pas encore réagi aux menaces du leader du groupe terroriste mais ses forces armées qui se déploient dans trois directions ont pour mission de reprendre la ville de Baga (Lac-Tchad) et de mettre fin aux incursions des terroristes dans le territoire camerounais. Début de semaine, quatre vingt deux personnes ont été enlevées par des combattants de Boko Haram dans les villages de Mabass et Makxy dans l’arrondissement de Mokolo (Mayo-Tsanaga), à l’extrême-nord du pays, et à 80 kilomètres de Maroua où sont stationnés les premières forces tchadiennes.
L’armée tchadienne fonce vers les fiefs des terroristes de Bokoharam et des affrontements auraient lieu dans les heures à venir. “Ce qui est sûr, le chef de Boko Haram va payer les atrocités qu’il a commises”, selon un officier du contingent tchadien.

Abou Adil

Source: Alwihda

About admin

One comment

  1. Mais POURQUOI le Niger

    Le Nigeria

    le Tchad

    Le Cameroun ne se mettent pas ensemble

    Pour bloquer Koko Hamar

    et pour détruire Boko Haram?

    C’est quoi le problème?

    POURQUOI?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE