Le cousin de Mohammed VI réagit au drame des migrants mitraillés par la Marine royale | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Le cousin de Mohammed VI réagit au drame des migrants mitraillés par la Marine royale
Le cousin de Mohammed VI réagit au drame des migrants mitraillés par la Marine royale

Le cousin de Mohammed VI réagit au drame des migrants mitraillés par la Marine royale

Le drame des migrants mitraillés par la Marine royale est un indicateur grave de la crise sociale au Maroc et interpelle chacun de nous à réfléchir aux moyens d’éviter ce genre de drame à l’avenir. C’est ce qu’a écrit le prince Moulay Hicham El Alaoui, cousin du roi du Maroc Mohammed VI, sur son compte Twitter.

Dans un tweet, le prince Moulay Hicham El Alaoui, cousin du roi du Maroc Mohammed VI, a réagi au drame de l’embarcation de migrants prise pour cible par la Marine royale marocaine, en le qualifiant de symptomatique de la dégradation des conditions de vie des habitants du royaume.


«Le drame qui a couté la vie à une femme marocaine se trouvant parmi les candidats à l’immigration dans les eaux du détroit de M’diq-Fnideq est tragique, et il représente un autre aspect de la crise sociale [au Maroc, ndlr]», a écrit le prince. «Les manifestations revendiquant des conditions de vie dignes prennent la tournure d’une attirance pour l’émigration. Nous sommes face à des manifestations qui s’étendent de la terre à la mer», a-t-il ajouté.

S’exprimant sur l’intervention des garde-côtes de la marine marocaine contre le bateau transportant ces migrants, le cousin du souverain marocain a souligné que «certes, la protection des frontières est un devoir national, et sans aucun doute la Marine royale a respecté les procédures de sommation contre l’embarcation». «Cependant, la question qui se pose est l’intervention du militaire dans les manifestations, surtout qu’il n’est jamais intervenu auparavant en ayant recours aux armes. Alors pourquoi cette fois-ci?», s’est-il interrogé.


En tirant la sonnette d’alarme face à cette situation inédite, le prince El Alaoui a averti que «c’est une évolution inquiétante à laquelle on devrait réfléchir profondément pour éviter tout glissement.»

Pour rappel, les forces navales marocaines ont été «contraintes» d’ouvrir le feu sur un «go fast» (puissante embarcation à moteur), piloté par un Espagnol qui «refusait d’obtempérer» dans les eaux marocaines au large de M’diq-Fnideq (nord), ont annoncé les autorités dans un communiqué.

Quatre migrants, qui se trouvaient à bord, ont été blessés, dont une Marocaine qui a succombé à ses blessures à l’hôpital, a précisé un représentant des autorités locales joint par l’AFP.

Source: sputniknews.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.