Le déboulonnage de Soro Guillaume continue jusqu’à la CPI: Le témoin Ben Soumahoro le demande à la CPI

Le déboulonnage de Soro Guillaume continue jusqu’à la CPI: Le témoin Ben Soumahoro le demande à la CPI

Le procès du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé s’est poursuivit ce jeudi 24 Novembre 2016 avec l’audition de Ben Soumahoro, le nouveau témoin par le bureau du Procureur.

D’entrée, Ben Soumahoro Vaffing a tenu à préciser qu’il est militant du RDR. C’est d’ailleurs en cette qualité que le témoin de Fatou Bensouda a rejeté tout lien entre son parti et la rébellion dirigée par Soro Guillaume.

En effet, sous les questions percutantes de Maître Andreas O’shea, qui tenait à avoir des précisions sur les liens avérés entre la rébellion et le RDR, le témoin Ben Soumahoro a dans un premier répondu que son parti, «le RDR n’a jamais eu de relations avec la rébellion». «Nous sommes un parti démocratique qui a gagné les élections démocratiquement. On a pas pris les armes», a-t-il précisé. Suite à cette réponse, Maître O’Shea lui a rappelé qu’il est sous serment. Juste pour lui rappeler qu’il ne doit dire que la vérité. Réagissant à cette interpellation de Maître O’Shea, le témoin du procureur s’est rebiffé indiquant à Maître O’Shea que si tel était le cas (c’est à dire s’il était sous serment) alors il ne répondrait plus aux questions de Maître O’Shea.

«Bon je reponds plus», a déclaré monsieur Ben Soumahoro Vaffing.

Sur insistance du juge-président Cuno Tarfusser, a finalement répondu aux questions de Maître O’Shea. Il a donc affirmé que «la rébellion fut formée par un groupe d’Ivoiriens non solidaire du RDR». Et d’ajouter que cette rébellion était sous les commandes de Guillaume Soro assisté de Issiaka Ouattara dit Wattao. Monsieur Ben Soumahoro reconnaît que beaucoup d’information ont été rapportées sur les atrocités commises par la rébellion.

«Wattao et lui ont la rébellion sur leur dos. On nous a rapporté que Soro et lui ont éventré des femmes, tué des enfants et brûlé des villages», a précisié le témoin du procureur. Il a donc recommandé à Maître O’shea de convoquer Guillaume Soro pour l’entendre sur ces crimes de la rébellion.

«Je suis du RDR et non de la rébellion. Si vous voulez avoir des réponses sur la rébellion, convoquez Soro», a insisté le témoin Ben Soumahoro. Or comme le montre la vidéo ci-dessous, Koné Zakaria affirme de manière assez claire le lien entre la rébellion et le président du RDR, en la personne de Alassane Dramane Ouattara. En effet, Koné zakaria, alors zone de Vavoua, a affirmé que c’est bel et bien Alassane Dramane Ouattara qui a financé la rébellion et c’est pour lui qu’ils ont pris les armes.

Visiblement donc, on voit que le RDR veut coûte que coûte tourner la page de Guillaume Soro et minimiser le rôle de ce dernier et la rébellion dans la prise du pouvoir de leur mentor.

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 24 Novembre 2016 (1ère Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 22 Novembre 2016 (2ème Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 22 Novembre 2016 (3ème Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 22 Novembre 2016 (4ème Partie)

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE