Le FPI dénonce la séquestration des syndicalistes

Le FPI dénonce la séquestration des syndicalistes

Comme mentionné dans une publication antérieure, monsieur Mamadou Diomandé, le Secrétaire Général de la Plateforme Nationale des Fonctionnaires, a confirmé l’information selon laquelle les responsables syndicaux présents à la rencontre avec monsieur Amadou Gon ont ont subi des pressions pour lire une déclaration non écrite pour sauver leur peau.

Ce genre de pressions faites sur les lieux de la rencontre ressemble à une séquestration, estime le FPI. C’est pourquoi, le parti de Laurent Gbagbo a pondu une déclaration dans laquelle il dénonce le fait que «la déclaration de suspension de la grève faite par l’un des leaders syndicaux sur la première chaine de la RTI, dans la nuit du dimanche 22 janvier 2017, a été dictée sous menaces, dans ce contexte de séquestration».

Dans une situation aussi délétère pour les organisations syndicale en Côte d’Ivoire, le Front Populaire Ivoirien, réitère son soutien inconditionnel aux organisations syndicales des Fonctionnaires en lutte pour leur bien-être, mais invite ausiis le peuple de Côte d’Ivoire dans son ensemble à soutenir la juste lutte des fonctionnaires, qui est aussi la leur.

Déclaration relative à la séquestration des Leaders syndicaux de la grève des Fonctionnaires Le FPI dénonce la séquestration des syndicalistes

Déclaration relative à la séquestration des Leaders syndicaux de la grève des Fonctionnaires 2 Le FPI dénonce la séquestration des syndicalistes

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*