Le FPI exige la libération immédiate et sans condition des journalistes arrêtés

Le FPI exige la libération immédiate et sans condition des journalistes arrêtés

A la suite de la société civile et des organisations des journalistes, le FPI«condamne fermement cette tendance honteuse du régime à vouloir réinstaurer un régime de pensée unique».

Le parti du président Lauent Gbagbo constate que l’arrestation des journalistes ivoiriens est une nouvelle preuve du paris que Alassane Ouattara a pris, depuis son installation par les armes à la tête du pays, «de détruire toutes les libertés individuelles et collectives acquises de longue lutte par le Président Gbagbo et l’ensemble des démocrates de Côte d’Ivoire». Le FPI «prévient le régime Ouattara qu’il ne laissera pas prospérer ses agissements d’un autre âge».

C’est pourquoi, en même temps que la Direction du parti du président Gbagbo exige la libération immédiate et sans condition des journalistes arrêtés, elle demande aux démocrates de se tenir prêts à prendre leurs responsabilités, à l’appel du Parti, en vue de sauvegarder les acquis démocratiques gravement menacés.

Le FPI exige la libération immédiate et sans condition des journalistes arrêtés Le FPI exige la libération immédiate et sans condition des journalistes arrêtés

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE