le FPI s’élève contre les accusations irresponsables de Ange Kessi Kouamé contre le président Laurent Gbagbo

le FPI s’élève contre les accusations irresponsables de Ange Kessi Kouamé contre le président Laurent Gbagbo

Dans une déclaration dont copie vient de parvenir à la Rédaction de EBURNIENEWS.COM, la Direction du Front Populaire Ivoirien dénonce les accusations jugées ahurissantes, irresponsables et inacceptables prononcées par le procureur militaire, Ange Kessi Kouamé, contre le président Laurent Gbagbo, dans le cadre du procès contre les présumés auteurs de la mort du général Robert Guéï.

En effet, dans ses réquisitoires du lundi 15 février 2016 le procureur militaire, Ange Kessi Kouamé a affirmé que le président Laurent Gbagbo : « a au moins donné son accord pour l’assassinat du général… Cela s’est fait dans le cadre d’un plan ourdi de longue date au plus haut sommet de l’Etat ». Ce faisant, le procureur militaire, Ange Kessi Kouamé acusait le président Laurent Gbagbo de co-auteur du meurtre du général Robert Guéï. Toute chose que récuse le FPI.

Le FPI à toute fins utiles que le procureur militaire Ange Kessi Kouamé est le même et unique Commissaire du gouvernement qui a eu à gérer ce dossier de la mort du général Robert Gueï de septembre 2002 jusqu’à ce jour. C’est pourquoi le parti de Laurnt Gbagbo s’étonne que «malgré les indices scientifiques et balistiques évidentes pour identifier les assassins du général Guéï et ceux de toutes les autres victimes de cette nuit tragique du 18 au 19 septembre 2002, Ange Kessi Kouamé se soit plutôt préoccupé à mettre en cause le Président Laurent Gbagbo qui était en visite officielle en Italie, en compagnie de son épouse, Simone Ehivet Gbagbo, donc absent du territoire national au moment de ces assassinats perpétrés par les rebelles en la Côte d’Ivoire !»

Rappelons que ledit procès a abouti à la condamnation du général Brunot Dogbo Blé, ancien Commandant de la Garde républicaine, du commandant Anselme Séka Yapo dit Séka Séka, à la prison à vie.

Lire l’intégralité de la déclaration ici 

 

 

About Tjefin

2 comments

  1. Ange Kessy ferait mieux d’enquêter sur la mort d’Emile Boga Doudou, Dagrou Loula,Daly Oblé et les 60 gendarmes qui ont été aussi assassinés au lieu de chercher à faire plaisir à ses nouveaux patrons.

  2. C’est ahurissant qu’un procureur adopte une attitude des plus dégoûtantes: avant d’affirmer des sottises,il faut s’assurer de produire des preuves car nous sommes en face d’un cas de droit,donc juridique.C’est irresponsable et mesquin!Ange Kessi pue l’homme corrompu qui veut,comme tous les pro-Dramane Wattra,voir en SEM Gbagbo le seul qui ait mené la rébellion et tué les Ivoiriens et les persécute encore dans les prisons!C’est abominable et il le paiera au finish au plus fort à moins de s’enfuir dans de paradis étrangers!Eh!l’argent,tu peux conduire ces salauds à coucher avec leur génitrice!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.