Le Front du Refus et Coalition du Non dénoncent les arrestations de ses leaders

Le Front du Refus et Coalition du Non dénoncent les arrestations de ses leaders

Dans un communiqué dont copie est parvenue à la rédaction de EBURNIENEWS.NET, le Front du Refus et de la Coalition pour le Non, dénoncent les arrestations de ses leaders par le régime dictatorial de Alassane Dramane Ouattara. Les leaders des deux organisations qualifient ces arrestations de harcèlement de la part du pouvoir, dont le but est d’affaiblir le mouvement de contestation lancé par ux et qui prendrait de l’ampleur au sein des populations.

« Nous faisons ainsi face à un harcèlement des personnalités et des dirigeants des partis politiques. Nous nous acheminons vers les inculpations de ces personnes en lutte contre cette constitution illégitime, afin d’affaiblir le mouvement de contestation qui monte crescendo après le coup d’Etat constitutionnel», indique le communiqué.

Revenant sur l’attaque à l’arme blanche du meeting à la place Ficgayop de Yopougon par des individus désignés comme le “microbes”, les leaders du Front du Refus et de la Coalition pour le Non accusent le régime Ouattara de « manipuler » une frange partie de la jeunesse dans le but selon eux de créer une « guerre civile ».

Les leaders du Front du Refus et de la Coalition pour le Non dénoncent également le « coup d’Etat constitutionnel » perpétré par Ouattara qui s’est entêté à promulguer sa contitution voté par une minorité d’Ivoiriens.

«…. avec la promulgation de cette Constitution le mardi 08 novembre 2016, nous sommes face à la confirmation du coup d’Etat constitutionnel qui met à mal la cohésion sociale, étant entendu qu’en réalité 95% du peuple de Côte-d’Ivoire a rejeté cette Constitution », soulignent-ils. Avant d’exigiger «l’abrogation de la constitution de la 3ème République ».

Les leaders du Front du Refus et de la Coalition pour le Non demandent également «l’arrêt des interpellations en cours et la libération immédiate des personnes incarcérées ; Que la lumière soit faite sur l’attaque de la manifestation du 5 novembre 2016 à la Place Ficgayo».

Le Front du Refus et Coalition du Non dénoncent les arrestations de ses leaders 1 Le Front du Refus et Coalition du Non dénoncent les arrestations de ses leaders

Le Front du Refus et Coalition du Non dénoncent les arrestations de ses leaders 2 Le Front du Refus et Coalition du Non dénoncent les arrestations de ses leaders

Eburnienews.net

 

One comment

  1. RESTEZ LA A ECRIRE DES DISCOURS ET PALER SEULEMENT ON NE SAIT MEME PAS A QUI.
    UN JOUR IL VA VOUS ARRETER ET VOUS JETER EN PRISON POUR DE BON COMME LES AUTRES
    ET LA LUTTE S’ARRETERA.
    POUR L’INSTANT IL EST AUX PHASES DE L’INTIMIDATION.
    NE LE DEFENSEZ PAS. PARLEZ SEULEMENT.
    COMME VOUS PENSEZ QUE DRAMANE VA VOUS REGARDER VOUS RECHARGER, FAIRE TOURNER VOTRE CAILLOUX PLUSIEURS FOIS AVANT DE LE LANCER LOIN, PRENNEZ VOTRE TEMPS A TOURNER.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*