Le Front National une oligarchie comme les autres

Le Front National une oligarchie comme les autres

Voici quelques éléments d’information concernant les membres actuels les plus connus du Front national où l’on voit qu’ils font parti de l’oligarchie. On voit ainsi qu’ils ont fait des études (ENA, Sciences Po, HEC, université de droit) et ont eu des métiers parmi les plus courant de la classe politique (Avocat -Aliot fut recommandé par Roland Dumas – pour tout comme Sarkozy, Jean-François Copé, Noël Mamère, Frédéric Lefebvre, Dominique de Villepin, Christophe Caresche, la liste d’hommes politiques accédant au barreau est longue), et aussi haut-fonctionnaire, Air France, Ifop : finalement rien que très ordinaire pour des responsables politiques. Tout ceci les classe parmi l’oligarchie tant décriée : aucun n’a eu un métier manuel ou d’employé « ordinaire », aucun donc ne connait le peuple dans sa chair, protégés qu’ils furent tous. Ils ont aussi des démêles judiciairesconcernant leurs biens et leur revenu.

Florian Philippot

  • HEC en 2001, diplômé de cette école en 2005
  • Il passe ensuite le concours de Sciences Po, mais échoue à l’oral
  • concours de l’ENA à l’université Paris-Dauphine, y est admis en 2007, est nommé à sa sortie haut fonctionnaire en disponibilité du ministère de l’Intérieur
  • Adhérent au FN depuis 2008, il est choisi comme directeur stratégique de la campagne présidentielle de Marine Le Pen en octobre 2011. Porte-parole permanent du Rassemblement bleu Marine (RBM) depuis la campagne législative de 2012, il est par la suite nommé vice-président chargé de la stratégie et de la communication du Front national. Il est député européen le 25 mai 2014, pour une prise de fonction prévue début juillet 2014.

Son frère, Damien Philippot, diplômé de Sciences Po et de l’ESCP, est actuellement directeur des études politiques de l’Institut français d’opinion publique (Ifop)

Louis Aliot

  • 1997 : DEA de science politique
  • puis le 18 juin 2002 : un doctorat en droit public.
  • En 2010, il entame les démarches pour devenir avocat, et se fait à cette occasion parrainer par Serge Didier et Jean-Marie Crouzatier, et recommander par Roland Dumas. Il prête serment comme avocat au barreau de Paris le 5 mai 2010, et installe peu après son cabinet à Perpignan

Louis Aliot est divorcé et a deux enfants. Il est le compagnon de Marine Le Pen depuis 2009.

  • Vice-président du Front national chargé de la formation et des manifestations. Secrétaire général de ce parti de 2005 à 2010, puis vice-président chargé du projet de 2011 à 2012.

Marine Le Pen

  • En 1992, elle obtient le certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA) et devient avocate au barreau de Paris

Marine Le Pen a été mariée à Franck Chauffroy, dirigeant d’entreprise ayant travaillé pour le Front national, et dont elle a trois enfants. Ses trois enfants ont été baptisés dans l’église catholique traditionaliste de Saint-Nicolas-du-Chardonnet (1). Divorcée en 1999, elle s’est remariée avec Éric Iorio ancien secrétaire national du FN aux élections et ancien conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais dont elle divorce ensuite. Son compagnon est aujourd’hui Louis Aliot, vice-président du Front national et secrétaire général du parti de 2005 à 2010.

  • Elle occupe plusieurs mandats locaux à partir de 1998 (conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais, conseillère régionale d’Île-de-France, conseillère municipale d’Hénin-Beaumont) et siège au Parlement européen depuis juillet 2004.
  • Un temps vice-présidente exécutive du Front national, elle en est élue présidente au Congrès de Tours, le 16 janvier 2011, succédant ainsi à son père, Jean-Marie Le Pen. Candidate à l’élection présidentielle française de 2012, elle obtient 17,90 % des suffrages exprimés, soit le meilleur résultat jamais obtenu par un candidat du FN au premier tour d’une élection présidentielle française. Elle est ensuite battue de justesse à l’élection législative dans la onzième circonscription du Pas-de-Calais.

Marion Maréchal-Le Pen

Marion Maréchal-Le Pen est la fille de Samuel Maréchal et de Yann Le Pen qui ont divorcé en 2007. Elle porte, à titre d’usage, le nom de famille de son père suivi de celui de sa mère. Samuel Maréchal n’est pas le père biologique de Marion Maréchal-Le Pen, il a reconnu cette dernière comme sa fille après avoir rencontré Yann Le Pen. Entre temps, Marion Maréchal-Le Pen a été élevée par sa mère aidée de sa tante, Marine Le Pen.

  • En 2012, elle est étudiante en master de droit publicà l’université Panthéon-Assas. Cependant, elle abandonne ses études pour se consacrer pleinement à sa fonction de députée.
  • Elle est élue députée de la troisième circonscription de Vaucluse le 17 juin 2012 sous l’étiquette du « Rassemblement bleu Marine », devenant à 22 ans la plus jeune députée de l’histoire de la République française.

Marie-Christine Arnautu

  • années 1970 : étudiante en droit à l’université Paris II-Assas
  • Elle travaille par la suite à la Serp, la société d’éditions phonographiques
  • Plus tard, elle entre chez Air France où elle deviendra cadre commerciale jusqu’à sa démission fin 2011.

Marie-Christine Arnautu est divorcée et mère de trois enfants dont une fille polyhandicapée dont Jean-Marie Le Pen est le parrain. Elle a pour compagnon Philippe Chevrier, secrétaire départemental du Front national des Yvelines.

  • Membre du bureau politique du Front national depuis 2003, elle est nommée vice-présidente chargée des affaires sociales et membre du bureaux exécutif à l’issue du congrès de Tours de janvier 2011.
  • Dans le cadre de la campagne présidentielle de Marine Le Pen en 2012, elle est l’une des porte-parole de la candidate, sa conseillère politique à la famille, au handicap et aux affaires sociales, la secrétaire générale de son comité de soutien, et l’un des membres de son bureau exécutif de campagne.

Fin 2012 et début 2013, elle fait partie des cadres du Front national qui prennent part aux manifestations contre le mariage entre personnes de même sexe. Le 18 novembre 2012, elle défile avec Bruno Gollnisch dans la manifestation organisée par Civitas (2) avec laquelle Marine Le Pen a pris ses distances.

Par Annie Stasse

_________________

(1) Eglise Saint Nicolas du Chardonnet (où Marine Le Pen fit baptiser ses enfants) : cette église constitue le principal lieu de culte parisien du mouvement catholique traditionaliste – parfois qualifié d’« intégrisme» – ainsi que d’une frange de l’extrême droite française proche du traditionalisme.

(2) Civitas (au côté duquel M-C Arnautu manifesta contre le mariage pour tous) : association généralement considérée comme catholique intégriste, « nationale catholique » et d’extrême droite. L’association se définit elle-même comme un « lobby catholique traditionaliste ». Ce groupe est proche de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX) fondée par l’évêque Marcel Lefebvre en 1970 à laquelle appartient son aumônier principal  >>> soit celui de Saint Nicolas du Chardonnet où M. Le Pen fit baptiser ses enfants.

Source: Mediapart

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.