Le Front Populaire Ivoirien condamne le putsch perpétré par les hommes de Blaise Compaoré et s’incline devant la mémoire des personnes décédées

Le Front Populaire Ivoirien condamne le putsch perpétré par les hommes de Blaise Compaoré et s’incline devant la mémoire des personnes décédées

La tentative de coup d’Etat perpétré par les hommes de Blaise Compaoré a indigné toute l’Afrique, y compris une grande partie des ivoiriens, qui ne cessent de déplorer les viloents évènements qui ont eu lieu dans le ”pays des Hommes intègres”. Le Front Populaire Ivoirien (FPI) du président Laurent Gbagbo se joint à la longue liste d’institutions qui ont condamné cette forfaiture.

Dans un communiqué parvenue à notre rédaction, le parti de Laurent Gbago condamne en des termes très virulents les évènements survenus au Burkina Faso.

En effet, après avoir constaté avec joie que le putsch des partisans de l’ancien dictateur Blaise Compaoré vient d’être mis en échec, le FPI «condamne vigoureusement ce putsch perpétré par des hommes du passé accrochés à leurs privilèges et mus par leurs intérêts personnels, au détriment des aspirations légitimes du peuple» et «s’incline respectueusement devant la mémoire des personnes décédées au cours de ces évènements, apporte sa compassion totale aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux nombreux blessés».

Revenant sur les frissons provoquées par le projet de résolution initial des médiateurs de la CEDEAO, le FPI invite cette organisation régionale ainsi que les «autres organisations internationales, a toujours tenir compte des aspirations légitimes des peuples dans la résolution des crises».

Ci-dessous la déclaration complète du FPI

Gustave Sémaho, pour Eburnienews.net

 

 

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE