Le Général Dogbo Blé Bruno met au pas le Commissaire du gouvernement, le Colonel Ange Bernard Kessi

Le Général Dogbo Blé Bruno met au pas le Commissaire du gouvernement, le Colonel Ange Bernard Kessi

L’atmosphère était un peu tendue ce lundi dans la salle de conférence de l’état major des armées transformé en Tribunal militaire.

Il y a eu clash entre le Général Dogbo Blé Bruno et le Commissaire du gouvernement, le Colonel Ange Bernard Kessi.

Le Général n’a pas apprécié le fait que le Colonel ait annoncé en présence de ses avocats qu’il a été déchu de son grade et qu’il ne représentait plus rien dans l’armée ivoirien.

Dogbo Blé Bruno l’a signifié au président du Tribunal Dembélé Tahirou qui l’a aussitôt calmé vu que les esprits s’échauffaient.

«Monsieur le président je voudrais respectueusement vous dire, le jeudi 21, le commissaire du gouvernement a dit ici, moi le Général je ne suis rien. Il a dit ça deux fois dans la salle ici. Il a dit ça aux avocats ici. Dogbo n’est rien. J’étais venu lui régler les comptes, c’est à cause de vous que je me suis calmé, » a déclaré le Général.

Tout en précisant qu’il est prêt à assumer toutes les conséquences de ce qu’il dit à la barre, le Général a rappelé au Tribunal qu’il était venu rendre la monnaie de la pièce du Colonel.

Mais s’il s’abstient c’est par respect pour le président du Tribunal, Dembélé Tahirou.

«C’est à cause de vous je n’ai pas réagi parce que je vous respecte. Sinon, un Colonel ne peut pas dire à un Général qu’il n’est rien. Nous sommes dans l’armée. Et je venais ici pour lui dire que moi Dogbo on ne me dit pas ça», a-t-il martelé.

Pendant que le Général parlais, le juge lui a posé la question s’il menaçait le Commissaire du gouvernement.

«Non, on ne me dit pas ça, il faut qu’on soit claire. Il est Colonel, je suis Général, il n’a pas le droit de me dire ça. Sinon honnêtement je n’ai pas été content qu’il m’ait dit ça. Il faut qu’il ait du respect pour moi. Je le respecte. J’ai beaucoup de respect pour lui», a indiqué Dogbo Blé Bruno.

Malgré l’intervention du juge Dembélé, le Général a fait des révélations sur les relations qu’il entretenait avec le Colonel au moment où il était le Commandant de la Garde républicaine.

«Quand j’étais en poste, il venait au Palais présidentiel, il venait dans mon bureau. J’ai gros sur le cœur de ce que le Commissaire du Gouvernement dit sur moi à longueur de journée. Et je dis que je venais ce matin lui rendre la monnaie de sa pièce», a conclu Dogbo.

Un premier incident avait éclaté entre les avocats de la Défense et le Commissaire du Gouvernement.

Le juge avait suspendu l’audience pendant une quinzaine de minutes. La défense reprochait au Commissaire de ne pas respecter leur droit.

Wassimagnon

Source: Koaci.com

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.