Le GRAPA–PDCI répond à Venance Konan, “ce journaliste qui, à la faveur du temps, a réussi à faire de L’IVOIRITÉ son parchemin et son fonds de Commerce”

Le GRAPA–PDCI répond à Venance Konan, “ce journaliste qui, à la faveur du temps, a réussi à faire de L’IVOIRITÉ son parchemin et son fonds de Commerce”

Venance Konan ? Notre bien aimé écrivain, journaliste qui, à la faveur du temps, selon les époques politiques a réussi à faire de L’IVOIRITÉ son parchemin et son fonds de Commerce.

Hier pour défendre un concept sorti du laboratoire linguistique ivoirien, Venance Konan du côté du pouvoir de l’époque Bédié, nous présentait L’IVOIRITÉ comme un concept de cohésion socio- culturelle nécessaire à l’identité culturelle ivoirienne. Un certain nombre d’ivoiriens l’acclamaient pendant que d’autres se disaient frustrés car pour eux L’IVOIRITE n’était qu’un concept d’exclusion identitaire taillé sur mesure pour écraser un peuple et son champion Alassane Dramane Ouattara. Le Prétexte de la lutte politique venait ainsi d’être naïvement servi sur un plateau d’or aux militants et sympathisants de l’opposition d’alors pour dégommer le PDCI – RDA du pouvoir d’état.

En cette année électorale 2015, Il urge de trouver un concept accrocheur pour la campagne présidentielle : L’IVOIRITÉ pourquoi pas ? Lorsqu’on sait que ce concept récupéré et politiquement bien maquillé avait fait bouger les choses du côté du RDR pour se retrouver au palais Présidentiel.

Aujourd’hui encore, Venance Konan remet le couvert. Il NE PEUT s’empêcher d’utiliser le mot « fétiche » IVOIRITE dans son vocabulaire parce qu’il pense que ce mot réactualisé / repensé peut encore servir. Le moment est donc bien choisi pour non seulement reprendre du chemin, faire ses preuves et mériter la confiance à lui reconduire mais également sauver son fauteuil de Directeur General a Fraternité Matin. Son Binôme d’hier Tiburce Koffi a été limogé de son poste de Directeur General pour avoir tout simplement voulu faire usage de sa liberté d’expression et d’opinion. Tiburce Koffi – un Proche de Charles Konan Banny (adversaire déclaré d’ADO) est entrain de lui damer le pion. Il est devenu une super star à travers la presse nationale et internationale. Tiburce Koffi par ci, Tiburce Koffi par là. L’homme n’a pas sa langue dans sa poche ces derniers temps. Il faut réagir et vite : répondre et s’affranchir du doute. Ne dit-on pas que qui ne dit rien consent ?

Le Directeur General de Fraternité Matin sait qu’en côte d’ivoire il est facile de faire un amalgame entre deux personnes. Il est difficile de dissocier les deux personnages MEDIATIQUES : on ne peut parler de Tiburce Koffi sans évoquer le nom de Venance Konan tant nos deux littéraires partagent souvent une similarité d’opinion sur bon nombre de sujets politiques qui fâchent ou qui plaisent tel que L’IVOIRITE. Aussi, Ils ont tous les deux le même profile professionnel avec des styles journalistiques identiques, mieux, ils sont du même groupe ethnique – Akan ce qui n’est pas négligeable en Côte d’ivoire : Qui se ressemblent s’assemblent n’est-ce pas !

Ne rien dire, ne pas tenter de porter de contradictions à son ami et confrère Tiburce Koffi le mettrait dans une position suspecte aux yeux de ses patrons et de la direction du RDR parrains et défendeurs de l’appel de Daoukro qui mordicus veulent des soutiens en interne au PDCI –RDA pour tuer définitivement le Parti de Felix Houphouët Boigny. L’appel de Daoukro est un bon prétexte pour y parvenir.

Dans sa perspective de réplique, Venance Konan attaque, Accuse, vilipende et remet encore le débat identitaire de façon subtile. Évoquant L’IVOIRITE cette fois ci non pas, comme un concept d’identité culturelle mais finalement et avec certitude comme, un concept d’exclusion Identitaire : Venance Konan veut rassurer ses employeurs. Dissiper la suspicion à son encontre en utilisant l’expression magique tant « chouchoutée » par ses patrons: L’IVOIRITE (?) « qu’il aurait naïvement et maladroitement contribué à vendre à l’opinion nationale et internationale. »

Le DG de Fraternité Matin n’a pas ici pour seul objectif de Démontrer qu’il est désormais en rupture de bancs avec ses camarades intellectuels tels que Tiburce Koffi et autres irréductibles contre l’appel de Daoukro ; que lui, Venance Konan n’est plus comme les autres…il ne pense plus que l’IVOIRITE est purement et simplement une expression linguistique à vocation culturelle. Mieux, Il est désormais d’accord avec ceux qui ne cessent de définir l’IVOIRITÉ comme une idéologie politique prônant l’exclusion identitaire. Venance est encore « du bon côté »: celui du pouvoir.

A l’orée de l’élection présidentielle, dire avec insistance qu’il y a encore des IVOIRITAIRES au PDCI –RDA, Venance Konan comme dans la danse des hyènes prépare l’esprit des ivoiriens et la communauté internationale. Il lève un coin de voile sur L’Agenda de communication électoraliste qui va tourner autour de quelque chose de VILAIN pour la démocratie en côte d’ivoire.

Les ivoiriens qui ont élu Mr Ouattara comme leur Président , le reconnaissent comme un des leurs: un Ivoirien. De souche ou d’adoption, PEU IMPORTE désormais. Le débat de l’exclusion Identitaire pour lequel certains de nos compatriotes se sont rebellés en prenant les armes est derrière nous. Parlons donc d’autres choses à moins que Venance Konan lui-même ne soit pas encore convaincu qu’ADO est Ivoirien.

Pour parler comme Charles Konan Banny (CKB) – candidat déclaré à la présidentielle contre Alassane Dramane Ouattara (ADO) : «quittons dans ca et Allons à l’essentiel» ; Ensemble Préparons la paix et non la guerre en organisant des élections inclusives, transparentes et apaisées.

Sosthène Koffi

Président

GRAPA – PDCI / Section USA

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE