Le Maroc a détourné 560 millions de dollars appartenant à la Libye

Le Maroc a détourné 560 millions de dollars appartenant à la Libye

Près de 560 millions de dollars appartenant à la Libye de l’ère Kadhafi auraient ont été détournés vers le Maroc, via une société dont le siège se trouve à Sala Al Djadida, au Maroc. C’est ce qu’ont annoncé plusieurs médias arabes, aujourd’hui, en citant des sources onusiennes chargées d’enquêter sur le devenir de l’argent de la Libye après l’assassinat odieux du leader Mouammar Kadhafi en avril 2012.

Selon les mêmes sources, des Libyens s’étaient occupés des préparatifs pour le transfert de cette importante somme d’argent à partir de Ouagadougou (capitale du Burkina Faso) vers Sala Al Djadida en réglant les questions réglementaires et logistiques.

Selon le rapport onusien publié récemment à ce sujet, il ressort que l’argent de la Libye était disséminé dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest en dépit de l’existence de démarches visant à récupérer ces sommes et leur utilisation par les responsables et militaires libyens. Ainsi, selon plusieurs témoignages recueillis par les enquêteurs onusiens, il est établi que des Libyens se trouvant à Ouagadougou ont essayé de détourner cette somme vers un pays tiers qui ne serait autre que le Maroc. Le rapport onusien comporte une déclaration de transfert de cette somme de 560 millions de dollars de Ouaga vers cette société qui se trouvé à Sala Al Djadida, au royaume de Mohamed VI.

Selon l’ancien président du Conseil national de transition (CNT), Mustapha Abdeldjalil, les actifs libyens à l’étranger sont estimés entre 140 et 160 milliards de dollars.

La Libye a subi une intervention militaire de l’Otan début 2012 parce que la France de Sarkozy ne pouvait plus supporter que la nouvelle monnaie unique africaine projetée par Mouammar Kadhafi soit suivie d’effet. D’après les éléments trouvés dans les lettres d’Hillary Clinton déclassifiées le 31 décembre 2016, la vraie raison de l’intervention en Libye était l’or qui aurait pu empêcher les plans de Nicolas Sarkozy de répandre son influence dans la région.

Ramdane Yacine

Source: algeriepatriotique.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE