Le ministre sénégalais de la Justice, Sidiki Kaba, élu président de l’Assemblée générale des Etats parties de la CPI

Le ministre sénégalais de la Justice, Sidiki Kaba, élu président de l’Assemblée générale des Etats parties de la CPI

e ministre sénégalais de la Justice, Sidiki Kaba, a été élu président de l’Assemblée générale des Etats parties de la Cour pénale internationale (CPI), jeudi soir à New York (Etats-Unis d’Amérique), annonce un communiqué reçu de son cabinet. 

M. Kaba, avocat de profession, a été “plébiscité” grâce à “l’appui des groupes occidentaux, orientaux et latino-américains des Etats parties de la CPI”. 

“C’est un triomphe du Sénégal, mais aussi de l’Afrique, puisque (…) Me Sidiki Kaba deviendra, en décembre prochain, le premier Africain à présider l’Assemblée générale des Etats parties de la Cour pénale internationale, puisque c’est le tour d’un fils du continent d’occuper cette prestigieuse responsabilité”, explique le communiqué reçu du ministère sénégalais de la Justice. 

Avant d’être nommé au gouvernement, Me Kaba a mené une riche carrière internationale, notamment auprès des organisations de défense des droits de l’homme. 

Inscrit au Barreau de Dakar en 1980, il mènera depuis lors une longue carrière de défenseur des droits de l’homme. En 2001, il a été élu à la tête de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH). Il a occupé ce poste jusqu’en 2007. 

Juriste, titulaire d’une licence de philosophie et de lettres, Sidiki Kaba “a étudié, défendu et utilisé les différents instruments, normes et principes des systèmes régionaux et internationaux de protection et de promotion des droits de l’homme”, selon une note biographique de l’intéressé parvenue à l’APS. 

A son nouveau poste à la CPI, il remplace la diplomate estonienne Tiina Intelmann 

Source : aps.sn

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE