LE MOT DE GUIKOU BILET ZAFLA : MA MEILLEURE RESOLUTION POUR 2015

L’année 2014 s’est écoulée comme en un clin d’œil. Ai-je vraiment pu cligner de l’œil ? Non, tant ma vue était saturée par les noms arabes, juifs, espagnols, anglais, français, allemands, chinois portés sans honte par mes frères et sœurs africains. Ils en sont fiers comme si Dieu n’avait pas aussi donné à notre Afrique ses jolis noms. En 2014, j’ai été tellement ébloui par leurs nombreux prénoms de blanc sur les sites sociaux, sur la radio et à la télé, que j’ai été tenté de retirer mon prénom français de son tombeau et au besoin de lui ajouter un ou deux autres – histoire de croire que je suis un noir moderne, même si c’est juste étaler ma bêtise.

J’ai alors aligné devant moi une liste jamais égalée de noms asiatiques, européens, américains, etc. Mais aucun ne m’a rien dit, pas même celui qu’on m’avait ajouté sur l’extrait de naissance par tricherie culturelle et par injustice envers mon identité de noir, de Bété, et d’Africain. Je le vois moi-même, ces trois éléments ci-dessus, renforcent mon entité après l’avoir déjà créée séparément.

Toujours décidé à violer ma mentalité de fier enfant d’Afrique, j’ai lu à haute voix les noms aimés par la majorité des noirs. Et comme chaque jour, je n’ai pas pu pencher pour aucun d’eux. Les amoureux des prénoms des blancs se demanderont bien pourquoi. Eh bien ! Retrouvons-en les raisons dans les lignes suivantes.

Tous ces noms-là appartiennent aux blancs d’Asie, d’Europe et des Amériques. Ce ne sont pas des noms de ma race noire. Or, je suis de cette race-là. Elle a de beaux noms. Elle a de jolis prénoms. Elle a des sobriquets de rêve. Et tous les noms de ma chère Afrique, j’en suis convaincu, sont aussi beaux, aussi divins et aussi modernes que les noms des blancs. J’ai compris que ne pas les mettre en valeur est une erreur très grave de ma part. Non, je ne dois pas enterrer mon nom. Je ne dois pas le laisser disparaître. Je ne dois pas prouver que les noms des blancs sont supérieurs à mes noms africains. Je ne dois pas prouver que je suis inférieur aux blancs, que je suis leur esclave éternel qui oublie ses propres noms pour garder et adorer ceux des maîtres.

Non, je ne suis ni juif ni arabe ni chinois ni français ni américain. Donc je ne veux pas de tout nom venant de ces cultures-là. Quoi ? Qu’est ce que je dis des prénoms des livres saints ? Mais, s’ils les ont écrits à partir de leur sol et selon leurs cultures, il est normal que leurs noms y trônent. Ce n’est pas pour cela que je me laisserai tromper et jeter mon nom. Je vais d’ailleurs me battre pour que le prochain pape noir s’appelle Séri, Kouadio, Opoku, Eboulé, Luambo, Traoré, Omanyo, etc. C’est-à-dire qu’il garde son nom d’africain et non un nom latin. Ca sera de même pour les imams. Ma requête est bien légitime, non ?

Je suis un noir. Je suis un africain. Je garde mon nom africain. Je l’aime. Je l’adore. Je suis prêt à le faire connaître partout dans le monde. C’est d’ailleurs mon devoir absolu. Il est l’unique chapitre de ma meilleure résolution pour l’Année Nouvelle 2015. Et sûrement pour les années suivantes. Bonne et Heureuse Année d’abord aux noirs qui aiment leur nom de noir et sont fiers de le porter, le faire connaître partout. Ensuite mes Meilleurs Vœux à tous les amoureux des prénoms des autres races, avec le souhait que naissent leur amour et leur fierté pour nos jolis noms africains. Ca ne va pas les tuer mais sûrement leur redonner la valeur et la dignité qu’ils perdent en adorant les prénoms qui ne sont pas de leur race.

Enfin le noir africain doit être certain d’un fait : tant qu’il n’aura pas pris la sage décision d’aimer son propre nom de noir, d’en être fier, de l’imposer au blanc, ce dernier ne le prendra jamais au sérieux. Car que vaut vraiment devant les autres races, quelqu’un qui rejette sans intelligence les vrais noms que Dieu a offerts à sa race et adopte les noms des autres races ? Question vraiment FRAR ? Encore Bonne et Heureuse Année à tous.

Nohoré Gbodiallo Guikou Bilet Zafla

Le Fils d’Afrique.

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.