Le Nigeria dit avoir détruit le QG de Boko Haram

Le Nigeria dit avoir détruit le QG de Boko Haram

L’armée nigériane prétend avoir détruit le quartier général du groupe islamiste Boko Haram dans la ville de Gwoza, dans le nord-est du pays, et chassé les insurgés de trois États de la région où ils étaient solidement ancrés.

Il n’était pas possible de valider les informations transmises vendredi, la veille de la tenue du scrutin présidentiel au Nigeria.

Les dirigeants nigérians affirment depuis le début que l’offensive multinationale lancée contre Boko Haram vise à éradiquer le groupe. Des analystes et des diplomates prétendent que cela est beaucoup trop ambitieux, et que les djihadistes seront toujours en mesure de sévir même s’ils sont délogés.

L’armée nigériane a lancé un «assaut final» qui a chassé les insurgés de villes et villages dans les États d’Adamawa, Yobe et Borno, a dit aux journalistes vendredi un porte-parole du ministère de la Défense, le major-général Chris Olukolade.

L’état-major de l’armée nigériane a tout d’abord lancé sur Twitter s’être emparé de la ville de Gwoza et avoir détruit le quartier général des djihadistes.

Le général Olukolade a indiqué que plusieurs islamistes ont été tués ou capturés, et qu’une vaste opération de recherche a été lancée pour traquer ceux qui ont pris la fuite, parfois en compagnie d’otages. Les combattants en déroute auraient pris la direction de la frontière, où des hommes de la coalition les attendent, a-t-il ajouté.

Le leader de Boko Haram, Abubakar Shekau, avait fait de Gwoza la capitale de son califat autoproclamé après s’être emparé de la ville, au mois d’août.

Boko Haram veut imposer la loi coranique au Nigeria. Au moins 10 000 personnes ont perdu la vie depuis un an, en raison du soulèvement islamiste.

Par Michelle Fau

Source: The Associated Press

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE