Le nom d’Houphouët-Boigny se meurt sous le règne de ses héritiers (Lu sur “Lepointsur” – pro Ouattara)

Le nom d’Houphouët-Boigny se meurt sous le règne de ses héritiers (Lu sur “Lepointsur” – pro Ouattara)

Est-il encore possible de parler de vestiges du règne de Félix Houphouët-Boigny sous le pouvoir d’Alassane Ouattara qualifié de digne héritier du ‘’Vieux’’? Difficile de répondre à cette question, lorsque tous les symboles de cette époque sont quasiment en train de tomber ruine à Abidjan.

Il s’agit notamment de l’ancienne résidence du Président de la République modifiée par son successeur Henri Konan Bédié qui, malheureusement n’a pas eu le privilège de l’habiter après y avoir apporté sa touche personnelle. Finalement occupé par l’ex-Président Laurent Gbagbo, ce chef-d’œuvre a essuyé d’intenses bombardements lorsqu’il en avait fait son retranchement pendant la crise postélectorale. Après son ascension au pouvoir d’Etat, Alassane Ouattara n’a pas encore inscrit au menu de ses priorités la réhabilitation de la résidence de Félix Houphouët-Boigny, celui à qui il désire tant ressembler.

Si cette démarche peut réveiller de douloureux souvenirs chez le chef de l’Etat, il n’empêche qu’il demeure la résidence occupée par son modèle. C’est pourquoi, il doit mesurer l’urgence de sa réhabilitation. D’autant plus que c’est elle qui doit, en principe, accueillir toutes les affaires personnelles qui ont appartenu au premier Président de la République de Côte d’Ivoire. A ce titre, elle pourrait même devenir un musée pour les générations futures.

De fait, les ruines de la résidence de Félix Houphouët-Boigny trônent piteusement à côté des bâtiments de haut standing et de prestige que sont notamment la résidence de l’Ambassade de France et de bien d’autres habitations de personnalités diplomatiques, sans que cela n’émeuve les houphouëtistes avec en première ligne le chef de l’Etat.

A quelques mètres de celle-ci, se trouve la toute première résidence du père de la nation ivoirienne, au niveau de la Corniche qui fut aussi occupée par Henri Konan Bédié avant d’être abandonnée aux reptiles de tous genres. Evidement sous cet aspect, l’on ne doit pas s’étonner de l’information qui circule et qui annonce sa démolition imminente. Telles qu’elles se présentent au milieu d’un décor de luxe, ces deux anciennes demeures de Félix Houphouët-Boigny n’honorent pas la Côte d’Ivoire, encore moins ces héritiers qui y tiennent les rênes du pouvoir.

Selon une source sûre, la vieille résidence du bâtisseur de la Côte d’Ivoire moderne est dans l’œil du cyclone. L’imminence de sa démolition serait motivée par la volonté de la Première-dame, anciennement en charge, à travers l’Aici (Agence immobilière de la Côte d’Ivoire), de la gestion des biens immobiliers du Président Houphouët-Boigny.

Toujours selon la même source, celle-ci aurait aussi donné un avis favorable pour la fermeture définitive de la patinoire du Sofitel Hôtel Ivoire, tout un symbole pour les personnes dont l’adolescence a coïncidé avec les années glorieuses de la Côte d’Ivoire. D’autant que l’Hôtel Ivoire qui l’hébergeait, mettait en exergue la vision futuriste du père de la nation qui, à cette époque déjà, avait une nette vision de l’émergence. Pour preuve, aucun pays au sud du Sahara ne peut se targuer d’avoir mis à la disposition de sa jeunesse, une patinoire de ce type.

Bref, pendant qu’ils sont encore aux affaires, il serait heureux que les houphouëtistes dont le premier, Alassane Ouattara, pensent à pérenniser le nom et le prestige de Félix Houphouët-Boigny. Pour ce faire, la réhabilitation de ces deux résidences et la sauvegarde de tous les symboles qui ont accompagné son règne, doivent être leur priorité, si tel est qu’ils clament être les dépositaires de son héritage.

Idrissa Konaté

Source: lepointsur.com

Lire aussi “Destruction d’immeuble: Les héritiers de Boigny et occupants de l’ilot 06 engagés dans un bras de fer destructeur

About admin

One comment

  1. Héritiers de feu Houphouet?Il n’y en que des profiteurs qui usent de son nom pour mieux vendre leur kaki souillé. Partant de Dramane qui s’est accaparé du RDR (de feu Kobenan Djenni),Dramane n’a jamais été héritier ni de près ni de loin du vieux.C’est un usurpateur.Quand il est mal assis,il use le nom du premier Président ivoirien pour se donner une couleur.Or,feu Houphouet est un Grand Cultivateur de paix et de dialogue.Aux antipodes,Dramane est un homme de guerre,de troubles,de rébellion,de coups d’état,de meurtres,d’emprisonnements et autocrate qui ne connait jamais le dialogue.Pour lui,seules la force et la bestialité sont les règles!Pourtant,c’est un grand poltron qui sait utiliser les autres à ses propres fins.Provocateur et incitateur,quand ça chauffe,il saute la clôture au moindre bruit!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*