Le Pdci et Bédié se ridiculisent

Le Pdci et Bédié se ridiculisent

Dans une déclaration faite hier, le Pdci-Rda demande aux ivoiriens de se faire recenser. La déclaration du vieux parti fait suite au boycott de l’opération lancé par le fpi. Pour justifier sa position, le Pdci a évoqué trois raisons.

Premièrement, le Pdci rappelle que «l’Institut national de la statistique (Ins), au cours de la phase préparatoire du rgph, a rencontré tous les partis politiques, dont le Fpi, qui, à cette occasion, avait exprimé ses préoccupations quant à la prise en compte des exilés dont l’effectif est aujourd’hui à 70.000 personnes». Deuxièmement, le parti de Bédié estime que «le rgph, qui devrait avoir lieu en 2003, a été différé de 11 ans du fait des crises que notre pays a traversées depuis 1999». troisièmement enfin, le vieux parti pense que «le Rgph, instrument essentiel pour la planification du développement, s’avère un outil indispensable de gouvernance dont notre pays ne saurait encore se passer plus longtemps».

S’agissant de la première raison, le Pdci, qui donne pourtant l’impression d’avoir été témoin de la rencontre entre le fpi et l’ins, ne dit pas la réponse qui a été donnée au parti d’Affi n’Guessan par l’ins à la suite de ses préoccupations concernant les exilés. Et si, par ailleurs, le fpi a été convaincu par cette réponse. En réalité, selon le président Affi, son parti n’a pas été convaincu par l’ins. En ce qui concerne la deuxième raison, le Pdci ne dit pas non plus qui est l’auteur des crises que le pays a traversées depuis 1999 et qui ont contraint l’Etat à différer depuis 11 ans le Rgph. Et pourtant, il connaît bien l’auteur.

N’empêche, on peut toujours rappeler à Bédié que c’est celui qui l’a renversé en 1999 par un coup d’Etat, le premier de l’histoire de la Côte d’ivoire. Enfin, le Pdci se souvient subitement que notre pays ne saurait encore se passer plus longtemps du Rgph. C’est bien! Mais c’est justement pour que le Rgph, qui n’a pu se faire depuis 11 ans pour raison de crise, se tienne dans les meilleures conditions en vue d’aboutir à des données justes susceptibles de permettre une bonne planification du développement que le fpi demande son report. En tout état de cause, en soutenant une opération qui est de toute évidence vouée à l’échec, le Pdci se fourvoie en ce qu’il montre une fois de plus qu’il s’est détourné depuis longtemps de la voix du peuple. Autant qu’il se ridiculise parce que le parti d’houphouet soutient aveuglement le Rdr exactement comme une femme qui soutient son mari, même si celui-ci est dans le faux. C’est bien dommage pour la Côte d’ivoire dont ce parti se targue d’être le bâtisseur.

Boga sivori

Source: notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.