Le président Buhari accuse les USA d’aider Boko Haram

Le président nigérian est revenu très fâché des Etats-Unis. malgré l’aide qu’il a reçu des Américains, une grosse enveloppe, l’homme est furieux. En effet, depuis son accession au pouvoir, Boko Haram n’a jamais été aussi actif. On peut le constater au Cameroun voisin ainsi qu’au Tchad. Aujourd’hui, de nouvelles explosions, à deux stations de bus, ont tué 29 personnes et blessé 105, ont indiqué des responsables. Du coup, furieux, le président du Nigeria Muhammadu Buhari a averti que le refus américain de leur vendre ses armes stratégiques pour combattre la vermine terroriste est ni plus ni moins qu’une  « complicité » avec Boko Haram. 

Les Etats-Unis prêts à aider le Nigeria contre la…corruption

Hier, mercredi soir, il y a aussi eu des attentats dans le nord la ville de Gombe. Les extrémistes islamistes ont aussi frappé le Cameroun voisin, mercredi. Deux kamikazes ont tué au moins 18 personnes à un marché près de la frontière, ont indiqué des responsables.

Le président Muhammadu Buhari est retourné à la maison, ce jeudi dans la capitale, Abuja, après une visite de quatre jours aux Etats-Unis où il a été chaleureusement accueilli par le président Barack Obama. Mais, il n’a pas pu obtenir tout ce qu’il voulait.

« Buhari revient à Abuja, sans un accord de vente d’armes des Etats-Unis », titre la presse nigériane. Furieux, Muhammadu Buhari a indiqué que les forces armées du Nigeria sont « largement impuissantes» car, elles ne possèdent pas les armes appropriées pour lutter contre Boko Haram.

Ah, ces ONG de m* !

Où le bât blesse, le pauvre Buhari a exhorté le président Obama, le Congrès et le gouvernement américain à trouver une combine pour contourner la loi Leahy. Cette dernière interdit la vente de certaines armes vers des pays dont les militaires sont accusés de violations flagrantes des droits de l’homme.

Amnesty International, derrière le désastre libyen, accuse l’armée nigériane d’être responsable de la mort de 8.000 détenus, soit deux fois plus de victimes que Boko Haram dans les quatre premières années de cette insurrection vieille de 6 ans. Cherchez l’erreur !

Muhammadu Buhari, désabusé a déclaré:

« L’application de la loi Leahy … a aidé et encouragé le groupe terroriste Boko Haram dans la poursuite de son idéologie extrémiste et de haine, les tueries aveugles et la mutilation de civils, le viol des femmes et des filles, et dans d’autres crimes odieux, ».

Question: pourquoi les Africains ne se concertent pas pour créer une industrie de l’armement ? On ne peut demander de l’aide à ses ennemis se cachant derrière le mensonge perpétuel…

Source: Allain Jules

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE