Le président des Jeunes UMP, sans papiers, «se met en congé»

Stéphane Tiki, de nationalité camerounaise, est en situation irrégulière selon Le canard enchaîné. Il se retire de ses responsabilités. L’ex-ministre Thierry Mariani regrette «le grand amateurisme» de la direction de l’UMP.

Stéphane Tiki, 27 ans, nommé président des Jeunes populaires en décembre dernier serait en situation irrégulière. Selon Le Canard enchaîné, le jeune homme de nationalité camerounaise ne serait pas français et ne détiendrait pas de titre de séjour. Après les révélations, il a annoncé qu’il se mettait en congé de ses responsabilités.

Sur Facebook, le militant UMP a indiqué que sa demande de naturalisation était «en cours». «Ce que je peux lire dans la presse sur la situation me concernant est inexact et mensonger», a-t-il déploré, condamnant une «polémique infamante». «Je vis en France, j’ai étudié au lycée Français et en France, je travaille en France. Je respecte les institutions et surtout j’aime profondément la France!», a-t-il écrit.

L’hebdomadaire satirique rappelle l’appartenance de Stéphane Tiki à la Droite forte, un courant en pointe contre l’immigration clandestine. Lui-même avait déjà milité contre le droit de vote des étrangers en faisant signer une pétition sur le sujet.

«Grand amateurisme» de l’UMP

Contacté par Le Scan, l’ex-ministre UMP Thierry Mariani s’agace : «J’ose espérer que c’est une mauvaise blague. Je ne comprends pas qu’il ne soit pas français. C’est la moindre des choses pour être à la tête des Jeunes UMP». Celui qui est aussi député dit être «sans voix» et regrette le «grand amateurisme» de la direction de l’UMP «qui doit se poser des questions». «Décidément, il se passe toujours quelque chose à l’UMP», conclut le parlementaire.

Même constat de Philippe Gosselin, député UMP de la Manche: «L’UMP, ça va bientôt être comme dans le vieux slogan publicitaire des galeries Lafayette: ‘à tout instant, il se passe quelque chose’! Sauf que les problèmes sont actuels et le slogan ancien! Cherchez l’erreur!», a-t-il déploré, bravache.

Le président des Jeunes UMP peut toutefois trouver du soutien au Parti communiste. «Tout mon soutien (pour une fois) à Stéphane Tiki qui, comme les autres citoyens sans-papiers vivant ici, mérite d’être régularisé», a écrit sur Twitter, Ian Brossat, adjoint PCF à la maire de Paris. La présidente des Jeunes socialistes (MJS), Laura Slimani, a elle ironisé sur Twitter.

Source:

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE