Le Président Poutine fait honneur aux anciens combattants de la RDC

Le Président Poutine fait honneur aux anciens combattants de la RDC

La Fédération de Russie a célébré, samedi 09 mai, le 70ème anniversaire de la Victoire dans la Grande guerre patriotique. A Kinshasa, l’ambassade de la Fédération de Russie en RDC a organisé cette cérémonie commémorative.

A cette occasion, l’ambassadeur Igor Evdokimov a rappelé que les Congolais ont été parmi les six millions d’Africains ayant participé à cette guerre (1940-1945) en tant membres de la coalition antihitlérienne. Ces Congolais ont versé leur sang pour combattre l’injustice, rétablir la paix et la stabilité mondiales. 25 soldats ont pris part aux batailles. La grande majorité des ressources premières, produites au Congo, étaient exportées vers les pays alliés. Il a égament indiqué que trois brigades de la Force publique se battaient dans la campagne d’Afrique de l’Est. Au cours de la campagne d’Abyssinie, les Congolais ont fait prisonniers neuf généraux italiens, 370 officiers de haut rang et 15.000 hommes de troupes italiennes.

Suite à ces hauts faits d’armes, il s’est acquitté d’une mission très agréable que lui a confiée par le président Vladimir Poutine. C’est de remettre au président national des Anciens Combattants de la RDC, Albert Kunyuku Ngoma, la médaille commémorative « 70 ans de la Victoire dans la grande guerre patriotique » ainsi que le Diplôme d’honneur, signé par le président de la Fédération de Russie. Ci-dessous l’intégralité du discours de l’ambassadeur Igor Evdokimov.

A.L.

______________________

Intervention de I ‘Ambassadeur de Ia Fédération de Russie en RDC, S.E.M. Igor Evdokimov à I’occasion du 70e anniversaire de la Victoire dans la Grande Guerre patriotique

Aujourd’hui nous célébrons une des plus glorieuses dates dans l’histoire de l’humanité. I1 y a 70 ans que la plus sanglante guerre dans le Monde entier, qui a coûté la vie à presque 55 millions d’hommes, – la Deuxième Guerre mondiale, a pris fin. Aujourd’hui, ensemble, nous nous souvenons des sacrifices immenses consentis pour libérer nos nations du joug de la barbarie nazie.

A peu près 80 pays du monde entier, donc 85% de la population mondiale, ont participé à la Deuxième Guerre mondiale. La guerre qui a duré presque 6 ans, s’est achevée par la Victoire des peuples des pays de la coalition antihitlérienne. « Le Reich millénaire » qui a asservi des dizaines d’Etats de I’Europe s’est écrasé.

Le rôle décisif de l’Union Soviétique dans la libération de l’humanité de la peste brune est universellement reconnu. Environ 80% des forces armées du Reich ont été déployé sur le front germano-soviétique. Selon diverses estimations, I’Armée rouge a libéré presque 50% du territoire des États européens actuels.

Ce n’était pas pour le leader ou pour f idéologie que les gens se battaient, mais pour sauver leur Patrie de la mort et pour libérer les autres peuples du fascisme. C’est pourquoi aujourd’hui nous nous rappelons et nous confirmons de nouveau notre attachement aux valeurs démocratiques, notre refus commun des idées du racisme, du chauvinisme, du totalitarisme.

L’URSS et ses Alliés ont gagné la Guerre. Mais quelle prix immense nous avons payé pour cette Grande Victoire ! Lors de cette Guerre gigantesque I’IJRSS a perdu près de 28 millions de citoyens. l7l0 villes et 70 milles villages ont était détruit.

Compte tenu ces pertes énormes en Russie cette guerre est connu comme la Grande Guerre patriotique.

Presque chaque famille de notre pays a ces victimes de cette guerre : par exemple mon grand-père a péri en 1943, mon père et mon oncle sont les Anciens combattants de la Grande Guerre patriotique.

Mon père a fini la Guerre en Pologne en 1945. Les batailles de mon oncle se sont terminées à Berlin en 1945, ou il a laissé sa signature sur le mur du palais du Reichstag. Mon père et mon oncle sont décorés dans les ordres et les médailles de la Guerre et participent activement dans les différentes manifestations commémoratives.

Les congolais ont été parmi les six nations africaines à avoir participé à cette Guerre en tant que membres de la coalition antihitlérienne et ont fait coulé leur sang pour combattre I’injustice, rétablir la paix et stabilité mondiales. 25.000 soldats congolais ont pris part dans les batailles de la Guerre.

La grande majorité des ressources premières, produites au Congo, était exportés vers les pays alliés.
Trois brigades de la Force publique se battaient dans la campagne d’Afrique de l’Est, une unité congolaise servit à Madagascar et lors de la campagne de Birmanie. Des formations congolaises été également affectées à des tâches de garnisons en Egypte, au Nigeria et en Palestine.

Au cours de la campagne d’Abyssinie, les congolais ont fait prisonnier neuf généraux italiens, 370 officiers de haut rang et 15 000 hommes de troupes italiennes.

Les Congolais gardent dans leur mémoires des exploits accomplis par leur grands-pères : à Kinshasa on peut toujours visiter les Place de la Victoire et de l’Ethiopie ainsi que balader sur les avenues Birmanie, Sayo, Gambela, qui portent les noms des victoires congolaises.

Chers Anciens Combattants de la République Démocratique du Congo,

Vos Excellences,

Honorables,

La défaite du régime hitlérienne a été la Victoire commune de toutes les forces antifascistes de la planète. En Russie nous gardons toujours en mémoire et nous apprécions beaucoup la contribution que nos alliés ont apportée à la Victoire sur le fascisme.

C’est pourquoi maintenant je vais m’acquitter d’une mission très agréable dont m, a chargé le Président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine – remettre au président National de I’Union des Anciens Combattants de la République Démocratique du Congo Monsieur Albert KUNYUKU NGOMA la Médaille commémorative « 70 ans de la Victoire dans la Grande Guerre Patriotique » ainsi que le Diplôme d’honneur, signé par le Président de la Fédération de Russie.

Le Gouvernement russe décore de ces Médailles les soldats et les officiers de la coalition antihitlérienne ainsi que les membres de la Résistance à l’étranger qui, au risque de leurs vies, luttaient contre le fascisme.

Monsieur le caporal Albert KI-INYUKU NGOMA a participé à la campagne de Birmanie en 1943-1945 comme artilleur. Son histoire mérite d’être rappelée aux générations futures, comme un exemple de discipline, de patriotisme et de bravoure dont tout les soldats de la Force publique ont fait preuve au front.

Chers Anciens Combattants de la République Démocratique du Congo,

Vos Excellences,

Honorables,

A part de Médaille commémorative et du Diplôme d’honneur je voudrais offrir à Monsieur Albert KUNYUKU NGOMA ces fleurs ainsi que cette gourde authentique des militaires russe de l‘époque de la Grande guerre patriotique.

Je suis particulièrement honoré de remettre cette décoration à Monsieur le président National de l’Union des Anciens Combattants du Congo ainsi que présente mes voeux de santé, de longévité et de prospérité aux tous les vétérans congolais.

Que le souvenir des victimes de la guerre vive éternellement.

Gloire éternelle aux héros de la lutte contre le fascisme.

Vive notre Victoire commune !

Lu sur 7sur7.cd

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.