Le président Yayi Boni, médiateur de la CEDEAO pour les élections au Burkina

Le président Yayi Boni, médiateur de la CEDEAO pour les élections au Burkina

Le président béninois, Thomas Yayi Boni, a été désigné par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) médiateur pour les élections du 11 octobre prochain au Burkina Faso, a appris APA, samedi, de source proche de l’institution sous régionale.

Selon cette source bien introduite, c’est le président en exercice de la CEDEAO, le président sénégalais Macky Sall qui a porté son choix sur son homologue béninois pour servir de médiateur lors des législatives et de la présidentielle burkinabè.

‘’Les élections du 11 octobre vont se dérouler dans un contexte difficile. Car, toutes les forces ne se sont pas mises d’accord sur le code électoral”, a déclaré, pour sa part, le ministre des Affaires étrangères du Bénin, Saliou Akadiri, s’exprimant sur le sujet dans un média de la place.

A entendre le diplomate béninois, ‘’le souhait est qu’après les événements d’octobre 2014, on ait des élections libres et transparentes au Burkina Faso”.

Il a rappelé que la Cour de Justice de la CEDEAO ‘’a jugé illégale la disposition de l’article 166 du code électoral, [en ordonnant] que tous ceux qui désirent participer aux élections puissent le faire”.

Samedi dernier, le Conseil constitutionnel (CC) du Burkina Faso a rendu publique la liste provisoire des 16 candidatures retenues pour la présidentielle. Sur cette liste, six des 22 candidats ont été écartés parmi lesquels celui du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir).

Dans quelques jours, le CC va publier la liste définitive des candidats retenus pour la présidentielle burkinabè.

La campagne électorale pour les élections couplées du 11 octobre prochain, démarrent dans deux semaines, président le samedi 19 septembre 2015.

ALK/cat

Source: APA

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE