Le RDR humilie Adjoumani. Bédié envoie un émissaire à Tanda | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Le RDR humilie Adjoumani. Bédié envoie un émissaire à Tanda
Le RDR humilie Adjoumani. Bédié envoie un émissaire à Tanda

Le RDR humilie Adjoumani. Bédié envoie un émissaire à Tanda

Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani n’est pas content de la section du Rassemblement des républicains (Rdr) de Tanda. Dans toutes les localités sillonnées, c’était la communion sacrée autour de l’appel de Bédié. Sauf à Tanda, dans sa ville natale où aucun membre du parti au pouvoir n’était présent au lieu de la cérémonie qui se déroulait dans l’enceinte de la mairie de ladite ville, samedi dernier. Cette attitude a provoqué une grosse colère chez le ministre qui n’est pas passé par quatre chemins pour cracher ses 4 vérités.

«Je n’aime pas caché mes sentiments. Mais je tiens à dire quelque chose qui me fait mal. A Koun-Fao, je n’ai appelé personne. Mais les élus Rdr, Udpci, Mfa et même des militants du Fpi ont pris part aux rencontres. Parce que l’Appel de Daoukro ne regarde pas seulement nos militants. A Transua, c’était la même chose. Sauf chez moi à Tanda, alors que j’ai pris mon téléphone pour appeler le maire qui a refusé de me répondre. Pourtant, je suis ici pour parler du Président Ouattara qui, avant de prendre la tête du pays, était le leader du Rdr. Nous faisons un sacrifice pour dire que nous laissons tomber notre candidat pour soutenir Ouattara. Avant de venir ici, j’ai vu tous les militants Rdr à autre une cérémonie. Voyez ici, il n’y a aucun représentant de ce parti», a-t-il déploré. Selon le ministre Adjoumani, ces derniers ne sont pas dans cette ville pour la cause du Président Ouattara mais pour leur propre intérêt personnel.

«Le maire Koné Amadou fait la promotion d’un dissident qui a même été reçu ici par Affi N’Guessan, il n’y a pas longtemps. Ce dissident a même versé de la boisson ici pour dire que « quiconque votera pour Ouattara devrait mourir », a décrié le ministre. Toutes nos tentatives pour avoir la version du maire de Tanda, Koné Amadou, ont été vaines. Ses proches avaient promis que celui-ci allait nous joindre pour expliquer les motifs de son absence à cette cérémonie, mais en vain.

Source: Le Mandat

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.