Le roi d’Arabie évoque la menace d’attentats en Europe et aux Etats-Unis

Le roi d’Arabie évoque la menace d’attentats en Europe et aux Etats-Unis

Le roi Abdallah d’Arabie saoudite a déclaré que le “terrorisme” risquait de gagner prochainement l’Europe et les Etats-Unis si la question n’était pas réglée à la base au Moyen-Orient.

La mise en garde est suffisamment explicite pour être soulignée. Le roi Abdallah d’Arabie saoudite a déclaré que le “terrorisme” risquait de gagner prochainement l’Europe et les Etats-Unis si la question n’était pas réglée à la base au Moyen-Orient, a rapporté vendredi soir l’agence de presse saoudienne SPA.Le souverain a fait cette déclaration lors d’une réception organisée pour le corps diplomatique étranger, à Djeddah.

“Je vous demande de transmettre ce message à vos dirigeants(…). Le terrorisme, actuellement, est le mal qui doit être combattu avec sagesse et célérité“, a déclaré le roi. “Et si on le néglige, je suis sûr que dans un mois, il arrivera en Europe et un mois plus tard, en Amérique“.

La Grande-Bretagne a relevé d’un cran vendredi son alerte à la menace terroriste et le Premier ministre britannique, David Cameron, a déclaré que les djihadistes de l’Etat islamique (EI) constituaient le risque le plus grand jamais posé à la sécurité publique dans son pays.

Des détails sur la demande des Etats-Unis

Les monarchies du Golfe veulent aussi obtenir “plus de détails” sur ce que les Etats-Unis pourraient leur demander dans le cadre d’une “coalition” pour combattre les jihadistes de l’Etat Islamique (EI) en Syrie et en Irak, a déclaré samedi le ministre koweïtien des Affaires étrangères. Cheikh Sabah Khaled Al-Sabah s’exprimait lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion à Jeddah dans l’ouest de l’Arabie saoudite, avec ses cinq collègues du Conseil de coopération du Golfe (CCG – Arabie saoudite, Qatar, Emirats arabes unis, Oman, Bahreïn).

“Nous avons tous entendu ce que le président (Barack) Obama a dit (jeudi) sur une coalition et sur le fait qu’il ait demandé à John Kerry (le secrétaire d’Etat) de se rendre dans la région et de former cette coalition”, a-t-il déclaré.”Nous attendons d’avoir plus de détails pour savoir ce qui est demandé dans la prochaine phase”, a ajouté le ministre en soulignant qu’à ce stade, les pays du Golfe n’avaient “pas d’informations suffisantes et de détails sur ce que le président a évoqué (…) Nous attendons (John) Kerry”.

Jeudi, Barack Obama a déclaré sans détours que les Etats-Unis n’avaient “pas encore de stratégie” pour combattre les jihadistes de l’EI qui contrôlent des pans de territoire en Syrie et en Irak.

Source Reuters, AFP

About admin

One comment

  1. 592267 277860Hey, I think your website might be having browser compatibility issues. When I look at your blog in Ie, it looks fine but when opening in Internet Explorer, it has some overlapping. I just wanted to give you a quick heads up! Other then that, wonderful blog! 169486

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.