Le scandaleux restaurant nigérian où on sert la chair humaine finalement fermé

Le scandaleux restaurant nigérian où on sert la chair humaine finalement fermé

Alertée par les populations, la police a fait une descente musclée dans un restaurant de la ville nigérianne de Anambra. Ce qu’elle découvrit était un spectable macabre de têtes suspendues desquelles coulaient du sang frais. Ce sang frais était recueilli dans des sacs en plastique pour usage ultérieur certainement.

En plus de la viande macabre que servait le restaurant, la police a également découvert un stock impressionnant d’armes automatiques, de grenades et de cellulaires dans les locaux du restaurant. 10 personnes ont été arrêtées lors du razzia.

Pour l’heure, nul ne sait comment les “bouchers” se procurent les victimes dont ils vendent la chair. Un résident qui suspectait le restaurant d’activité illicites révèle «chaque fois que je vais au marché, j’observe que des activités étranges ont lieu dans cet hotel.. Des gens qui n’étaient jamais proprement habillés et très étranges entrent et sortent de l’hôtel. Ce qui apparaissait supect à mes yeux. Je ne suis donc pas surpris des révélation macabres qui sont faites sur les activités de ce restaurant.»

Un pasteur de la région qui mangea dans le restaurant fut scandalisé lorqu’il lui fut présenté une facture de 700 Naira, environ 3,5 dollar US. Interviewé par le quotidien Osun Defender, le pasteur scandalisé par les révélations macabres confie son effroi «J’étais venu manger une fois et j’avais été très surpris par la facture qui m’a été présenté. Le serveur qui remarqua ma réaction, m’informa alors que c’est le morceau de viande que je venais de consommer qui rend la facture aussi élevée. Je ne savais pas que c’était de la chair humaine que j’avais mangé pour une petite fortune», explique-t’il.

Il faut rappeler que plus de 10 millions de nigérians vivent avec mons de 1 dollar US par jour. La descente de la police a eu lieu en février 2014.

Eugène Koffi Yao, pour Eburnienews

 

 

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.