Le staff d’Essy Amara a-t-il été infiltré par des pro Ouattara ?

Le staff d’Essy Amara a-t-il été infiltré par des pro Ouattara ?

La Côte d’Ivoire , à deux (2) mois de la Présidentielle est déjà en campagne et la mauvaise foi semble être la chose qui sera la mieux partagée et servie aux Ivoiriens.

A peine, ai-je décidé, de me porter candidat que des forces obscurantistes et rétrogrades surgissent pour déverser leurs biles haineuses sur ma personne. C’est le lieu pour moi de clarifier un certain nombre de choses. D’abord, en tant que citoyen ivoirien, jouissant de toutes ses capacités et de la plénitude de ses droits civiques, je suis totalement libre de me porter candidat à la compétition électorale qui me convienne.

Aujourd’hui, ceux qui veulent s’en prendre à moi n’auront pas la publicité dont ils souhaitent tant bénéficier. Dans un passé récent , j’ai investi totalement ma foi dans la vision d’un grand homme qu’est Essy Amara. Il est mesuré, sait où il va et a une réelle ambition pour la Côte d’Ivoire. Ce diplomate chevronné dont les qualités sont reconnues à travers le monde, tirant les leçons de l’errance de Ouattara au pouvoir, a décidé de faire changer la Côte d’Ivoire. Une ambition qui rencontre mon assentiment. J’ai donc investi mon énergie, mon relationnel et mes compétences au service de ce grand serviteur de la Côte d’Ivoire.

A ses côtés, j’ai beaucoup appris, J’ai beaucoup travaillé aussi. C’est ainsi que j’ai parcouru plusieurs capitales européennes et africaines pour porter sa candidature et réclamer de fermes soutiens dans d’influents cercles de décisions. Les fruits palpables commençaient à maturé lorsque la question de tisser de stratégiques alliances s’est posée à nous. L’histoire qui vient toujours au secours de la vérité, peut témoigner pour dire que j’ai conseillé à mon mentor d’alors d’intégrer la Coalition Nationale pour le Changement (Cnc) Qui, à mes yeux, demeure toujours la plate-forme la plus crédible pour rassembler tous ceux qui en ont marre d’Alassane Ouattara et qui souhaitent la vraie transformation de la Côte d’Ivoire. J’ai été mis en minorité par des négationnistes qui, à la vérité, tiennent Essy Amara en otage.

Mais aujourd’hui, il n y a plus de doutes dans les esprits, la quasi –totalité de ceux qui se présentent comme «les proches collaborateurs» du Président Essy Amara sont des espions et des agents qui travaillent pour le camp Ouattara. Au fil des jours, l’inaction du camp Essy Amara leur est totalement imputable. Sans stratégies et dénué de tout réalisme, l’entourage d’Essy Amara l’isole et l’enfonce dans un schéma où la seule issue est la Honte.

Et comme je réprouve ce genre de situation qui n’est que la conséquence de la haute trahison du peuple, j’ai donc décidé de prendre mes distances et cesser de naviguer à vue. Ces mêmes personnes peu recommandables qui inhibent toute action du Président Essy Amara ont gardé par devers eux , pendant sept (7) mois mon salaire. J’ai donc compris qu’en bons hommes d’affaires, ils n’ont d’autre souci que de dépouiller le Président Essy Amara pour le lâcher, au soir du premier tour et (re) pactiser avec leurs mandants qui sont au coeur du Pouvoir actuel. Loin de me laisser vraiment émouvoir par ces jérémiades, je suis concentré sur ma candidature à la Présidence de la République.

Comme promis , je serai très bientôt, au contact du Peuple, Ce grand peuple qui n’a pas besoin de coups bas et de trahison est l’objet de toutes mes réflexions et préoccupations .Je lui soumettrai mon programme de société entièrement relooké et adapté aux attentes. Mon ambition est de créer une société nouvelle avec un comportement nouveau en Côte d’Ivoire .Pour ce faire , je m’appuie sur des hommes et des femmes qui incarnent des valeurs fortes. Dans les tous prochains jours , je les présenterai à l’ensemble de mes concitoyens pour aller à l’assaut du Palais du Plateau. Le pouvoir est à portée de mains, Plus rien ne doit nous arrêter, désormais.

Par Frederic Kouadio Konan

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE