Le SYNESUP, le principal syndicat des enseignants Supérieur privé, menace de « suspendre les cours »

Le SYNESUP, le principal syndicat des enseignants Supérieur privé, menace de « suspendre les cours »

Le principal syndicat des enseignants du supérieur privé de Côte d’Ivoire (SYNESUP), a menacé samedi de « suspendre les cours » à partir du 16 mai pour réclamer des arriérés de salaires, dans une note dont ALERTE INFO a reçu copie.

« Si d’ici deux semaines, à compter du mardi 02 mai, nous n’avons pas une suite favorable à nos préoccupations, y compris la résolution des problèmes qui sont un frein au paiement de nos salaires par les fondateurs, nous serions dans l’obligation de suspendre les cours sur l’étendue du territoire national jusqu’à la satisfaction totale de nos revendications », a indiqué le secrétaire général du Syndicat national des enseignants du supérieur privé de Côte d’Ivoire (SYNESUP), René Yao.

Le syndicat réclame « le paiement intégral d’au moins 4 mois de salaires », a ajouté M. Yao joint par ALERTE INFO invitant « les fondateurs à déclarer les enseignants à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) ».

Selon lui, les fondateurs soutiennent ne pas être en mesure de payer les salaires parce que +les décisions de renouvellement de subventions ne sont pas disponibles+.

Le SYNESUP exige également la « revalorisation » des primes de correction des copies du Brevet de technicien supérieur (BTS), la mise en place d’une intendance pour le paiement des émoluments de prestation du BTS avant la programmation des soutenances de décembre.

Le syndicat qui « compte » sur la ministre de l’Enseignement supérieur pour trouver une solution idoine à ses préoccupations souhaite échanger avec elle afin que pour les cours (au niveau du supérieur privé) se déroulent dans un climat apaisé.

Par Anselme Blagnon

Source: Alerte info

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*