Le Tchad menace de retirer son contingent en RCA

Le Tchad menace de retirer son contingent en RCA

Le Tchad a menacé hier de retirer son contingent de la MISCA, officiellement porté à 850 soldats. Cette menace intervient après les récents évènements à Bangui qui ont impliqués des soldats tchadiens.

“Le plus surprenant, c’est que les soldats tchadiens sont revenus à Bangui pour évacuer et sauver des centrafricains, je dit bien des centrafricains car il n’y a plus de tchadiens en RCA, malgré cela ils sont attaqués de partout”, souligne un journaliste.

Si la MISCA confirme que les soldats tchadiens ont été pris en embuscade par des hommes armés qui se sont dissimulés parmi les populations, “le Tchad subit un lynchage médiatique or que c’est de la légitime défense”, souligne un diplomate.

« Le convoi retournait au Quartier général de la Force de la MISCA à M’Poko, à Bangui, avec des armes saisies de groupes de miliciens dans et autour de la ville de Kanga-Bandoro, au Nord, lorsqu’il est tombé dans une embuscade tendue par des hommes armés non identifiés au PK12 », affirme un communiqué de la MISCA parvenu à Alwihda Info.

Le ministre de la Défense centrafricain est également revenu sur ses propos offensifs contre l’armée tchadienne et soutient la piste de l’embuscade.

“Le retrait du contingent tchadien n’arrangerait pas les choses, le Tchad est un pays voisin et ne peut pas rester observateur de la crise centrafricaine”, observe un conseiller du Président tchadien.

Le 4ème sommet Europe-Afrique s’est ouvert hier à Bruxelles en présence d’une soixantaine de chefs d’Etat et de gouvernement, dont le Président tchadien Idriss Déby.

Abdou Baya

Source: Alwihda Info

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.