Le trio infernal: Entre Ouattara, Bédié et Soro, c’est chaud (Par Philippe-Henri Dacoury-Tabley)

Le trio infernal: Entre Ouattara, Bédié et Soro, c’est chaud (Par Philippe-Henri Dacoury-Tabley)

Entre Ouattara, Bédié et Soro, c’est chaud.
Tels des larrons en foire, ils font le show.
Ensemble, hier, la Côte d’Ivoire ils ont dépecée,
Saccagée, brûlée et mise en coupe réglée.
Sa dépouille, ils se sont partagés, goguenards.
Ils en ont roté comme, rassasiés, des renards.

Mais chacun, beaucoup plus en veut aujourd’hui.
C’est la raison profonde de leur querelle, depuis.
À les voir s’étriper, la Côte d’Ivoire est leur bien,
Et les ivoiriens, à leurs yeux, ne sont rien.
Le pays ils veulent se passer comme un vélo,
Méprisant l’existence du peuple et son véto.

On les regarde se battre ou faire semblant,
Car, ils s’entendront toujours, tels des manants,
Pour ne rien perdre et continuer leur boulimie.
Difficile de croire qu’ils sont devenus ennemis.
C’est pourquoi, le peuple ne baissera pas les bras
Et, sûr de lui, restera concentré sur son combat.

Poème inédit

Philippe-Henri Dacoury-Tabley

Abidjan, le 9/08/17

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE