Mamadou Koulibaly annonce une visite au président Gbagbo

Mamadou Koulibaly à son tour annonce une visite au président LAURENT GBAGBO. Qui est ce "criminel dictateur" que tous ceux qui veulenet défier Ouattara aux élections tiennent à rendre visite? Décidemnet, on ne peut dire que vive les élections!!!

Posted by Gino Katinan on jeudi 26 mars 2015

“L’effet boomerang” ou quand La Haye devient la plaque tournante de la politique ivoirienne (Par Ohouochi Yapi Clotilde)

Oui, La Haye est devenue aujourd’hui le centre névralgique où se prennent les plus grandes décisions concernant la marche de la Nation, le sésame qui ouvre des perspectives heureuses pour des élections apaisées en Côte d’Ivoire.

Le ballet diplomatique exécuté par des personnalités politiques ivoiriennes et africaines de premier plan, à l’approche des échéances électorales, démontre clairement le rôle central et la place prépondérante qu’occupe, bien qu’embastillé et emmuré à Scheveningen, le président Laurent Gbagbo sur l’échiquier politique ivoirien. Une autre leçon que nous apprend cette “ronde” incessante à La Haye est de nous convaincre de la justesse de notre combat.

Malgré les incantations inamicales lancées urbi et orbi à notre encontre par l’aile droitière et révisionniste du FPI et le sobriquet malveillant de frondeurs dont on nous accable, nous qui prônons une solidarité sans faille avec Laurent Gbagbo, nous qui voulons faire de lui le point central vers lequel doivent converger toutes nos actions, réflexions et intelligences, nous qui voulons que Laurent Gbagbo retrouve toute sa place au cœur du débat politique ivoirien ici et maintenant et non après la présidentielle de 2015, ne pouvons que nous réjouir et nous féliciter de la convergence de vue que nous partageons avec bon nombre d’ivoiriens.

Cette politique de “Tous pour Laurent Gbagbo” augure d’un lendemain heureux pour notre leader. Car au-delà de ces démarches qui, à première vue, peuvent nous paraître purement électoralistes, se dresse, en filigrane, la perspective réelle d’une libération du président Laurent Gbagbo. Les signes sont là, palpables, qui ne trompent pas et visibles à l’œil avisé. Sinon, un dictateur infréquentable, mis hors d’état de nuire, n’amasse pas foule. Un matin, les centeniers de la vie politique en Côte d’Ivoire et ceux de la Communauté Internationale s’écrieront en chœur en une belle profession de foi:” cet homme est assurément le vrai vainqueur des élections d’octobre 2010″. Ah! Le tribunal de l’Histoire et sa juste implacabilité! »

Ohouochi Yapi Clotilde,

Secrétaire Nationale chargée de la Politique de l’Assurance Maladie Universelle du Front Populaire Ivoirien (FPI)

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.