L’équipe d’Hillary Clin­ton touchée par un énorme scan­dale sexuel

Huma Abedin, fidèle conseillère de la candidate démocrate, a annoncé lundi qu’elle se séparait de son mari, l’ancien élu Anthony Weiner, après de nouvelles révélations sur la passion de celui-ci pour le «sexting». Donald Trump s’est empressé de s’emparer de l’affaire pour attaquer sa rivale.

L’affaire ne concerne Hillary Clinton que de loin, mais son rival républicain ne s’est pas privé pour lui en faire le reproche. Huma Abedin, conseillère de l’ombre de la candidate démocrate, a annoncé lundi qu’elle se séparait de son mari Anthony Weiner après une sombre affaire de «sextos», ces textos à caractère sexuel. «Après une longue et douloureuse réflexion et un travail sur mon mariage, j’ai décidé de me séparer de mon mari», a déclaré Huma Abedin dans un communiqué.


Quelques heures plus tôt, le New York Post révélait – photos à l’appui – qu’Anthony Weiner, ancien élu à la Chambre des représentants, échangeait depuis janvier 2015 des sextos avec une jeune femme, lui envoyant par exemple des gros plans de son caleçon bombé ou des photos de lui torse nu. Une photo montre notamment Weiner, torse nu étendu sur son lit, son fils de 4 ans à ses côtés.

Un air de «déjà-vu»

Pour Donald Trump, «Huma fait le bon choix». Mais..: «Je crains pour ce pays qu’Hillary Clinton ait été imprudente et négligente en laissant Weiner avoir une telle proximité avec des informations hautement confidentielles», a-t-il réagi dans un communiqué. «Qui sait ce qu’il a appris et à qui il en a parlé? C’est juste un autre exemple du mauvais jugement d’Hillary Clinton. Il est possible que notre pays et notre sécurité aient été grandement mis en danger par cela».

Ce n’est pas la première fois qu’Anthony Weiner fait parler de lui. En 2011, il avait dû démissionner de son poste de représentant de l’État de New York au Congrès après avoir admis qu’il avait envoyé sur Twitter une photo de son slip à une étudiante. Pendant une semaine, cette étoile montante du Parti démocrate avait prétendu s’être fait pirater son compte avant de reconnaître être l’auteur du cliché. Il avait à l’époque présenté des excuses et promis qu’on ne l’y prendrait plus. En juillet 2013, alors candidat à l’investiture démocrate pour la mairie de New York, il avait pourtant avoué une relation épistolaire à caractère sexuel – sous le pseudonyme de «Carlos Danger» – avec une jeune fille de 22 ans. Des captures d’écran de ses conversations, ainsi que des photos osées envoyées par l’homme politique, avaient été publiées sur Internet. «Je l’aime, je lui ai pardonné, je crois en lui et, comme nous l’avons toujours dit, nous passons à autre chose», avait alors assuré son épouse.

Huma Abedin, 40 ans, travaille pour Hillary Clinton depuis des décennies: elle a commencé comme stagiaire quand cette dernière était Première dame dans les années 1990, et ne l’a depuis plus quitté, occupant notamment le poste de chef de cabinet lorsque Hillary Clinton était au département d’État.

Anne-Laure Frémont

Source: Le Figaro

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE