Les Américains aiment la guerre: La cote de Trump grimpe de 50 %

Les Américains aiment la guerre: La cote de Trump grimpe de 50 %

Il semble que si vous voulez être aimé par le public américain, faites la guerre. Après un plongeon non-stop vers le record des côtes les plus basses pour un nouveau président, les données les plus récentes de Rasmussen montrent que l’opinion en faveur du président Trump pendant ces deux mois a atteint des sommets depuis qu’il commencé à faire entendre les tambours de guerre dans le monde.

Les sondages quotidiens Rasmussen Reports sur le suivi présidentiel de ce lundi montrent que 50% des électeurs américains approuvent l’action du président Trump. Cinquante pour cent (50%) la désapprouvent. C’est la première fois que le taux global d’approbation du président revient dans les 50 % en à peu près un mois. Juste après son investiture, l’approbation de l’action de Trump a atteint un pic de 59% et est resté dans ces eaux tous les jours jusqu’au début mars. Depuis, elle était descendu jusqu’à 42%. Les derniers chiffres pour Trump montrent que 30% sont fortement en accord avec la façon dont Trump mène son action, alors que 39% sont fortement en désaccord. Cela lui donne un indice d’approbation présidentielle de -9.

Les sondages quotidiens Rasmussen Reports Les Américains aiment la guerre: La cote de Trump grimpe de 50 %

Cependant, alors que ce dernier comportement guerrier a rehaussé la côte de Trump, un récent sondage Gallup dit que la majorité de la population ne croit plus qu’il tiendra ses promesses

un récent sondage Gallup Les Américains aiment la guerre: La cote de Trump grimpe de 50 %

Il y avait eu des évaluations plus positives sur Trump en février au moment où il avait commencé sa présidence avec une vague de décrets et de nominations de son Cabinet. Qu’ils en soient d’accord ou non, les Américains semblaient y voir la preuve que Trump maintenait ses engagements lors de sa campagne de modifier fondamentalement le mode de fonctionnement du gouvernement fédéral.

Pendant les deux mois, cependant, Trump semblait s’éloigner de l’abrogation de la Loi sur les soins abordables (Affordable Care Act) après l’échec des républicains à se mettre d’ accord sur le texte de remplacement sur les soins de santé présenté par Trump. Les amis politiques, comme les ennemis, se sont plaints que Trump ne tient pas les promesses qu’il a faites lors de la campagne. Les partisans ont exprimé leur mécontentement que ce qui a été fait sur les impôts et l’immigration n’était pas suffisant, en plus des soins de santé. Les opposants disent qu’il ne protège pas la classe moyenne et les travailleurs américains.

Comme le conclut  Gallup, dès le début de sa présidence, la majorité du public a cependant cru en Trump, pour tenir ses promesses et être un président qui pourrait apporter des changements nécessaires. Maintenant beaucoup se sont détournés de ces points de vue, peut-être à cause de l’échec du GOP (le parti républicain américain) à réaliser sa promesse de longue date d’abroger l’Obamacare. En conséquence, la majorité ne croit plus qu’il ait les qualités pour cela. Ces points de vue peuvent encore changer, en fonction des actions de Trump au cours de sa présidence. Mais pour l’ instant, Trump a perdu beaucoup de terrain avec un public qui, il y a deux mois, pensait qu’il détenait l’une des principales caractéristiques d’un bon président.

 Tyler Durden

Source : zerohedge.com

Traduction : Avic Réseau International

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*