Les anciens combattants de Ouattara lui donnent jusqu’à lundi, sinon…

Les anciens combattants de Ouattara lui donnent jusqu’à lundi, sinon…

Les anciens combattants de la cellule 39, la vraie armée du président Ouattara comme ils ont tendance à faire s’appeler, sont montés au créneau le jeudi 04 Mai 2017 au cours d’une rencontre tenue à leur quartier général.

Ils ne sont pas passés par mille chemins pour crier leur raz le bol. Ils entendent utiliser tous les moyens possibles pour se faire entendre. « trop c’est trop, si d’ici le lundi, nous ne recevons pas nos primes de guerre, nous paralyserons tout l’ensemble du territoire » a martelé Ouattara Alexendre délégué de Bouna.

Cette rencontre qui a réuni l’ensemble tous les délégués des ex-combattants de la rébellion a aussi été l’occasion pour leur porte adjoint Ouattara Amadou d’interpeller les mains obscures qui empêchent la résolution de leur problèmes notamment monsieur Doumbia Soumaïla, président de la plate forme de la société civil pour la paix et la démocratie.

Il explique que ce dernier prendrait des initiatives en se rendant à Abidjan avec quelques ex-combattants pour rencontrer les autorités et parler au nom de tout l’ensemble; chose qu’il fustige et invite ces derniers à se défaire de la question des démobilisés. « Que monsieur Doumbia se mette en dehors des problèmes des ex-combattants et que l’Etat règle très vite nos primes. celui que veut s’enrichir sur notre dos, nous aura sur son chemin. celui qui s’amusera avec le problème des ex combattants laissera sa vie dedans » a menacé Ouatttara Amadou.

Une colère tout de même partage par Doumbia Ibrahim 2ème porte parole adjoint de la cellule 39 qui indique que seule la résolution de leur situation peut donner la paix véritable à la côte d’ivoire. « qu’on nous remette ce que on nous doit, nous avons aussi manipulé les armes légères et les armes lourdes. C’est un danger pour l’Etat de côte d’ivoire, ce sont des bombes qui sont dans la rue. Pour qu’il y ait la paix qu’on remette nos 12 millions d’ici lundi, sinon nous ne saurions être responsables de ce que pourrait arriver » a t-il conclu

Nesta Devinci

Source: eventnewstv.tv

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*