Les avocats de Blé Goudé plaident pour de meilleures « conditions » de détention de leur client

Les conseils de Charles Blé Goudé ont dénoncé, vendredi, les conditions de détention « inhumaines » de leur client avant de plaider pour une « amélioration » de celles-ci auprès des autorités judiciaires.

Mes Félix Bobré, Serges Gbougnon et Blédé Dohora membres du collectif des conseils de Charles Blé Goudé, ex-leader de la galaxie patriotique, proche de l’ancien chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, ont entretenu, vendredi, la presse nationale et internationale sur les « conditions de détention » de leur client.

Rappelant que l’audition du 11 mars de leur client « éprouvé » par les « difficiles et inhumaines » conditions de sa détention, « très affecté », « fatigué » et « amaigri », s’est déroulée dans un « contexte de débat » sur les images de Blé Goudé par « presse interposée », les conseils ont indiqué qu’ils ont échangé avec lui sur les « photographies le présentant dans des postures humiliantes et indignes ».

A ces préoccupations, selon Me Blédé Dohora, Blé Goudé leur a confirmé que « contrairement à la thèse de montage et de la manipulation (…) c’est bien lui qui est sur cette photo prise dans sa cellule à la DST par des éléments de la police spéciale », en leur précisant les « circonstances de ces prises de vue » depuis le mois d’août 2013.

Les conseils de Blé Goudé se disent surpris par la série de photographies montrant leur client « dans une pièce, extraordinairement, confortable pour ne pas dire luxueuse » diffusées sur les ondes de la télévision nationale dans le but de « prouver certainement » qu’il n’est pas « l’objet de maltraitance ».

Or, relève Me Félix Bobré, la description que Blé Goudé leur a donné de son lieu de détention où il est enfermé, au « secret », 24 h/ 24 sans « visite » ni « communication », depuis « 8 mois, est aux antipodes de la pièce luxueuse » dans laquelle il a été photographié.

Pour les conseils de Blé Goudé, on veut « empêcher son cerveau de fonctionner. C’est cruel de dire qu’il est bien traité alors que c’est faux » a lâché Me Serges Gbougnon rapportant qu’en « 9 fois de détention dans sa vie, Blé Goudé a avoué que les conditions, cette fois, sont extrêmement, difficiles ».

« Lors de son audition du 11 mars, Blé Goudé a insisté auprès du Procureur de la république, présent, d’user de son pouvoir pour l’amélioration de ses conditions de détention » a ajouté Me Bobré soulignant que leur client est soumis à un « régime d’isolement » qui tranche avec la « détention préventive ».

« Les conseils voudraient interpeller les pouvoirs publics afin que soient améliorées les conditions de détention de leur client et que les droits de détenu préventifs de celui-ci soient, scrupuleusement, respectés » ont-ils plaidé.

Poursuivi, par la Cour pénale internationale (CPI) pour des « crimes contre l’humanité »lors des violences postélectorales de décembre 2010 à avril 2011, Charles Blé Goudé a, également, été inculpé de « crimes de guerre, d’assassinats, vols en réunion, … » par la justice ivoirienne, après son extradition du Ghana en janvier 2013.

HS/ls/APA

Source: APA

About admin

4 comments

  1. 15150 553972Sweet site, super style and style , genuinely clean and use friendly . 887866

  2. 135014 637095This site is genuinely a walk-through it actually is the details you wanted concerning this and didnt know who to inquire about. Glimpse here, and youll totally discover it. 160662

  3. 946114 567067Spot lets start function on this write-up, I truly think this fabulous site needs a great deal much more consideration. Ill apt to be once again to learn far a lot more, appreciate your that information. 182934

  4. 722851 34136I appreciate you taking the time to create this post. It has been genuinely valuable to me certainly. Value it. 119088

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.