Les brêves de Centrafrique : Les éléments français de Sangaris repoussés à 35 km de Bambari auraient demandé du renfort aux milices antibalaka

Les brêves de Centrafrique : Les éléments français de Sangaris repoussés à 35 km de Bambari auraient demandé du renfort aux milices antibalaka

Les éléments français de Sangaris auraient demandé du renfort aux milices d’autodéfenses antibalaka pour combattre la Séléka après l’incendie de deux de leurs véhicules par les habitants de Bambari.

Sangaris attendraient des renforts antibalaka  des villes proches de Bambari pour lancer une nouvelle offensive contre les positions de la Séléka.

D’après le site tchadien d’informations, Alwihda, l’armée française de l’opération sangaris a utilisée une aviation pour bombarder une voiture garée et vide près du pont Ouaka. La population a manifestée contre les français près de leur base, à proximité de l’aéroport et a incendiée deux véhicules de la force Sangaris. Plusieurs armes sophistiqués ont été récupérées et remis aux combattants de la Séléka en patrouille.

 Les français fuient leur position vers la sortie de la ville et sont cantonnés à 35 Km de Bambari. il n’ya pas eu de bilan négatif de deux cotés pour l’instant.

————————————————————

Goodluck Jonathan miserait sur les antibalaka pour combattre Boko Haram

D’après une source  proche de l’Ambassade du Nigeria en Centrafrique, le Chef D’Etat nigérian Goodluck Jonathan chercherait à prendre contact avec l’aile dure des antibalaka pour mener des actions antiterroriste dans son pays.

La Secte terroriste Boko Haram basée dans l’état de Borno serait la cible de l’opération que le ministère de la défense nigériane confierait aux antibalaka de la Centrafrique. Une source diplomatique anonyme révèle que , le Président tchadien Idriss Deby Itno aurait  fermé la frontière tchado-centrafricano pour contrer le transfert des antibalaka au Nigéria.

Source: kangbi-ndara

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.