Les chefs kroumen souhaitent le retour de leurs frères exilés au Libéria

Les chefs kroumen souhaitent le retour de leurs frères exilés au Libéria

Les chefs de la communauté Kroumen ont souhaité le retour de leurs frères exilés au Libéria voisin depuis la crise post-électorale de 2010-2011, au cours d’un échange avec la ministre ivoirienne de la Famille, Anne Ouloto, arrivé dimanche à Grabo (Sud-ouest ivoirien), quatre jours après l’attaque du village de Fêtai.

Au cours de l’échange avec Anne Ouloto, arrivée dimanche à Grabo, pour apporter la compassion du gouvernement, suite à l’attaque jeudi du village de Fêtai, à 10 kilomètres, les chefs des communautés Kroumen, allochtones et allogènes ont demandé l’aide du gouvernement pour le retour de leurs frères exilés au Liberia, accusés d’être à l’origine de l’attaque de Fêtai.

« Faites tout, il faut que nos frères reviennent avec nous », a souhaité un des chefs de communautés, à qui certains autres intervenants au cours de la rencontre, ont emboité le pas.

Selon le ministre ivoirien de la défense, Paul Koffi Koffi, ces bandits étaient « près d’une quarantaine, dotés d’armes blanches et de kalashnikov qui écument les forêts, pillent les cases des villageois et leurs récoltes », parmi lesquels « des jeunes de la région qui pour la plupart, sont des réfugiés ».
Le président du conseil Régional de San-Pedro, Donatien Beugré a appelé les chefs Kroumen à « éviter de cacher la vérité » pour sauver la région, déplorant que les chefs ne se soient pas exprimés sur les causes de cette deuxième attaque qui a fait 13 morts selon un bilan officiel.

Les villageois ont également demandé la sécurisation de la frontière, un accès facile du village de fêtai et la restauration du poste frontière.
« J’ai pris bonne note de vos préoccupations », a rassuré la ministre de la Famille, annonçant une rencontre avec tous les cadres de Grabo, à Abidjan.

EFI/GBK

Source : Alerte-info

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.