Les clandestins Burkinabé du mont Péko en chœur « Nous pas bougés »

Les clandestins Burkinabé du mont Péko en chœur « Nous pas bougés »

Le parc national du mont Péko dans l’ouest de la Cote d’ivoire, situé entre Duekoué, Bangolo et Man, était le sanctuaire d’Amedé Ouremi avant son arrestation en mai 2013.

Ce parc national de 340 kilomètres carrés est illégalement occupé depuis la rébellion de 2002 par 26000 burkinabé qui ont dégradé le parc en le transformant en forteresse militaire et terre cultivable.

Pour ramener cette situation à la normale, le gouvernement ivoirien avait décidé de déloger les occupants du mont Péko après les récoltes pour redonner au parc son illustre d’antan « Nous devons préserver ce parc. C’est un parc national . Mais la gestion de ce déguerpissement doit respecter certaines contraintes qui sont humanitaires », avait alors expliqué le ministre de l’intérieur, Hamed Bakayoko.

Face à l’imminence de la décision du gouvernement de procéder au déguerpissement de la communauté burkinabé de cette forêt classée, le conseil représentif des occupants du mont Péko ( Cromp) s’est lancé dans une offensive médiatique et diplomatique pour demander un délai de 3 ans pour continuer à occuper illégalement une partie du territoire ivoirien, évoquant des raisons économiques et humanitaires.

Face à cette diversion, allons-nous encore prolonger cette occupation illégale ? La balle est dans le camp du gouvernement. Sinon on viendrait à se poser la question, selon la formulation populaire « On est où la ? »

René Tiécoura

Source: Lebanco.net

About admin

One comment

  1. on est ou la sque pense les pro watra comme si des ivoiriens allait occuper une une foret au burkina ces tin croyable et puis i il exigent comme si tout est leur est du et pardon il ont raison ils ont combattu pour watra et ca les pro watra ne veulent pas en entendre parler les mais comme le dit une soeur nigerienne qui a lu larticle dit cest pas possible si des etrangers fassentt la loi dans un pays cest que ya quelque chose qui ne tourne pas rond et que les gens sontetonners au niger meme sil naime pas gbagbo mais la trop cest trop les mots les manque que beaucoup de gens en afrque on tlu cet article et les gens comprennent que watra est bukinabe parceque cest les seuls etrangers qu peuvent se perment tout ils sont au desuss de la loi cest injuste et une rebelion appel une aute rebelion ce nest pas une bonne image pour watra parceque beaucoup des gens en afrque realise quil es t vraiment bukinabé le comportementde ces bukinabés en ci on a jamais vu ca nul part dans le monde que cest emouvant et ca interpele un etranger qui fat la loi qui decide cest fou

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.